REFLEXION

Que cache Ali Ghediri ?



Ancien général-major, à la retraite depuis 2015, Ali Ghediri effectuait des interventions dans les médias peu relayées depuis plusieurs mois avant d’être propulsé sur le devant de la scène en décembre dernier par… le communiqué du MDN. La déclaration de candidature de Ghediri aurait-elle eu le même écho si le MDN n’avait pas répondu publiquement ? Difficile à imaginer, tant les propos d’une rare virulence sortant de l’institution militaire ont immédiatement poussé les observateurs à spéculer sur la « menace » que présentait une éventuelle candidature d’Ali Ghediri sur le « système ». Ce contexte a fait que la déclaration de candidature d’Ali Ghediri a été suivie de très près, beaucoup plus que n’aurait pu l’être une candidature faite par un retraité lambda. Son stylo, à défaut d’être un bon orateur, a permis à l’opinion publique d’évoluer le degré de son instruction. Cependant si les concepts abstraits permettent d’attirer, ils ne suffisent toutefois pas à maintenir la dynamique. Ses interventions médiatiques renvoient quant à elles l’image d’un candidat incertain, chancelant dans sa démarche. Un candidat qui n’a peut-être pas pris la mesure de la tâche qui lui incombe en se présentant pour la magistrature suprême. Sa stratégie de communication consistant à effectuer des interviews à tour de bras dans des médias parfois obscurs ou qui ne s’adressent pas à l’opinion algérienne -une chaîne de télévision russe, par exemple- laisse quant à elle au mieux dubitatif, au pire pantois. Vient inévitablement la question qui fâche : à qui s’adresse la campagne d’Ali Ghediri ? Lui qui dit puiser sa force dans le peuple, Ghediri semble pourtant plutôt enclin à garder ses distances avec ce dernier. Tandis que des jeunes sortent dans la rue manifester, M. Ghediri refuse de saisir pleinement cette occasion pour s’afficher à leurs côtés, préférant leur parler par le biais d’un communiqué et d’une vidéo publiée sur internet aux allures d’appel du 18 juin du général de Gaulle. Autre signe du manque de transparence, M. Ghediri n’a pas communiqué sur le degré d’avancement de la collecte de signatures.

Ismain
Vendredi 1 Mars 2019 - 16:51
Lu 2370 fois
Edito
               Partager Partager

Dans la même rubrique:
1 2 3 4 5 » ... 208

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 24-03-2019.pdf
3.22 Mo - 23/03/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+