REFLEXION

Pour un débat honnête !



La crise qui secoue le Rassemblement National Démocratique depuis les derniers résultats fiasco obtenus par le RND lors des dernières législatives ne semble trouver aucune passerelle  à ce chemin sinueux où plusieurs acteurs antagonistes  ou du moins deux clans se sont aventurés pour que chacun tente de déstabiliser l’autre. Mais la guerre  intestine quoique menée en sourdine ou plutôt sans polémique par le Secrétaire général Ahmed Ouyahia  à l’encontre de ses opposants, la bataille semble encore à des années lumière  pour s’apaiser.  Ouyahia en homme fort plus que jamais même avec la dernière déconfiture des législative semble très aguerri et bien averti pour n’accorder aucun intérêt au mouvement des opposants.  Au contraire, il ose tous les narguer en leur proposant  un débat en tête à tête et à ciel ouvert afin de prouver à l’opinion national que le SG du RND  n’avait pas eu tort de minimiser la bourrasque qui  secoue sa formation politique et n’accepte aucun changement ni de nouvelles idées politique qui risquent de mettre en péril le devenir du parti. Donc de prime abord, l’idée de  « sauvegarde du RND », menée par la patronne de l’UNFA, Nouria Hafsi en marge de l’ouverture du conseil national du Rassemblement National Démocratique (RND) tenu jeudi dernier à Alger semble vouée à l’échec. Le seul patron qui décide est  Ahmed Ouyahia qui a invité ses détracteurs à s’unir entre eux et laver leurs sales linges entre eux loin du monde et des médias. En somme, Ouyahia semble plus sincère que jamais du fait qu’il s’est prononcé pour un débat à huis clos que ses détracteurs avaient du mal à accepter. Le Secrétaire général du RND a appelé les militants à « préserver la réputation du parti et à ne pas verser dans l’invective ». Mais il semblerait  que les opposants moins attentif aux déclarations d’Ouyahia  semblent aller jusqu’au bout de leur peine pour le détrôner de son règne. Tous les moyens sont bons pour achever leur mission. C’est sous une khaïma du restaurant « Le héros », à Zéralda, que les mécontents du RND ont décidé de se concerter entre eux à huis clos.

Réflexion
Samedi 2 Juin 2012 - 11:01
Lu 219 fois
Edito
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 15-12-2019.pdf
3.66 Mo - 14/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+