REFLEXION

‘’Peuple-Armée’’, un devoir national



Depuis le 22 Février passé, la situation politique en Algérie est devenue de plus en plus complexe suite aux manifestations pacifiques, et l’accélération des évènements laisse perplexe. Des manifestations gigantesques ont envahi plusieurs villes Algériennes, réclamant au départ, leur opposition au 5ème mandat du président Abdelaziz Bouteflika qui a respecté la volonté du peuple en déclinant sa candidature de briguer un nouveau mandat suivi de sa démission de la tête de l’Etat le 2 Avril dernier. Les revendications ne se sont pas arrêtées là, le peuple appelle à la fin d’un système politique auquel il attribue l’entière responsabilité de ses déceptions et de ses difficultés quotidiennes, comme il réclame aussi la fin des pratiques de gouvernance basée essentiellement sur la cooptation et la prédation des richesses nationales. Cependant, le peuple engagé dans sa lutte, a montré depuis le commencement des manifestations son respect et son attachement absolu et inconditionnel aux différents corps sécuritaires, notamment celui de l’armée nationale populaire digne héritière de l'Armée de Libération Nationale, considérée comme le bouclier incontesté de la nation. De sa part, l’armée nationale n’a pas caché sa bonne volonté en déclarant formellement son soutien et son alignement avec le peuple, jusqu’à ce qu’il recouvre ses droits constitutionnels légitimes et son entière souveraineté ainsi que la concrétisation de toutes ses attentes ; d’où la nécessité de protéger cette noble relation de complémentarité. Dans le contexte actuel, la seule et unique institution qui a pu et su garder sa cohésion est bien évidement l’institution militaire. Mais qu’arriverait-il si l’armée Algérienne se fragilise ? Il est impératif de savoir que la stabilité de l’Algérie est étroitement liée à la stabilité et l’intégrité du duo « peuple-armée », car la défragmentation de cette noble union conduira sans doute le pays vers un avenir incertain. Cette éventualité, signifie le début de l’effondrement de l’État et de l’éclatement de l’Algérie en de multiples entités par la suite. Cette phase historique et cruciale que traverse l’Algérie, impose à l’ensemble des enfants du peuple, en particulier les jeunes, de rassembler leurs efforts pour surmonter tous les défis que notre pays fait face, notamment ceux liés à notre sécurité et intégrité nationale. Il est grand temps de comprendre la sensibilité de la situation actuelle qui exige la mobilisation de tous les acteurs de la société et d’exprimer leur sincère attachement à leur fidèle armée nationale populaire en suivant le chemin de la sagesse et de la clairvoyance qui conduira l’Algérie vers un avenir sûr et serein. 

Abdenour Benguendouz
Mercredi 17 Avril 2019 - 18:40
Lu 544 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 21-05-2019.pdf
3.44 Mo - 20/05/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+