REFLEXION

Peugeot prêt à investir en Algérie



Le constructeur automobile français Peugeot attend le nouveau cahier des charges, qui sera mis au point par le ministère de l’Industrie et des Mines, pour lancer des projets en Algérie, rapporte une source médiatique. En effet, selon la même source, le constructeur automobile se dit prêt à réaliser un haut niveau d’intégration. Il est disposé à respecter le nouveau cahier des charges qui va réglementer la filière de construction automobile en Algérie.  Cette nouvelle a été annoncée par le président de la Chambre du commerce et de l’industrie algéro-française, à Paris, qui s’est confiée au journal arabophone Echorouk ce samedi 4 juillet. M. Kaci Aït Yala a révélé que les constructeurs automobiles français portaient un grand intérêt à l’investissement dans le domaine de la construction automobile en Algérie. Il indique que ces derniers attendent la promulgation du nouveau cahier des charges, prévu en ce mois de juillet. M. Kaci Aït Yala a, donc, démenti l’intention du constructeur français Peugeot de se retirer du marché algérien, après les réformes imposées par le nouveau ministre de l’Industrie et des Mines. Une réforme qui retire les privilèges octroyés par le passé aux constructeurs automobiles en Algérie.

Réflexion
Dimanche 5 Juillet 2020 - 16:46
Lu 573 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma