REFLEXION

PROTESTATIONS CONTRE LA FUMEE TOXIQUE : Les citoyens assiègent la daïra de Kheir-Eddine



L’incinération des ordures, vivement déconseillée continue de se pratiquer à Kheir-Eddine. La fumée toxique dégageant de la dioxine, un gaz des plus nocifs à la santé, a fini par déclencher la colère des citoyens. Ces derniers se sont manifestés par l’organisation de sit-in, appelant à la fermeture de la décharge, demeurant une forte source de nuisance publique.   Finalement, la fumée si nuisible a fini par provoquer l’ire des habitants de la ville de Kheir-Eddine, qui ne la supportent plus, de par l’émanation des gaz qu’elle produit. Ces derniers ne parviennent plus à s’endormir, et se plaignent déjà de fortes suffocations. Certains autres, souffrant de divers troubles respiratoires sont contraints de se faire consulter, dès le lancement de l’incinération qui ne cesse de les indisposer. Cette déplorable situation si persistante, a fini à la longue, par faire protester les gens qui n’en peuvent plus de se faire empester de nuit en nuit .Lundi soir, les protestataires se sont rassemblés devant le siège de la daïra, pour crier haut et fort leur indignation et réclamer la fermeture de cette décharge devenue une véritable menace de santé publique, de par les multiples désagréments qu’elle cause. Accueillis le lendemain par le chef de la daïra, les délégués des citoyens ont été encore si désabusés d’entendre ce dernier déclarer son impuissance face à ce problème récurrent. Il est à signaler que ce calvaire enduré par les résidents de la ville, a poussé les citoyens à observer, dans la matinée d’hier, un deuxième sit-in devant le siège de l’APC et est malheureusement resté sans la moindre suite. Ne voyant rien venir pour les soulager définitivement de cette tare qui envenime leur quotidien, les citoyens sont revenus encore à la charge, et se sentent si outrés par les déclarations de la chargée de la gestion de la direction de l’environnement de la wilaya. Cette dernière, selon les dires de l’un des protestataires, M. Brahim, a affirmé récemment sur les ondes de la radio locale, que la décharge sera fermée à partir de mercredi dernier. Par malheur, cette dernière est encore opérationnelle et continue d’empuantir les lieux, sans que nul ne vienne au secours de ces milliers d’âmes condamnées à inhaler un air irrespirable, depuis déjà 05 longues années.                     

L.Ammar
Mardi 12 Septembre 2017 - 18:59
Lu 539 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 17-01-2019.pdf
3.37 Mo - 16/01/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+