REFLEXION

PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT : L’Etat quadruple la taxe sur les sacs en plastique



L’usage des sacs plastiques semble s’ancrer  dans les mœurs, et les campagnes de sensibilisation contre les dangers  qu’ils causent à l’environnement ne  paraissent avoir aucun impact. Afin de limiter  son usage et sa production, le gouvernement vient d’opter pour un quadruple de la taxe que les fabricants ou les importateurs doivent verser au trésor public. C’est, la ministre de l’Environnement, Mme Fatima Zohra Zerouati qui l’a annoncé : le gouvernement instaure une taxe sur les sacs plastiques plus importante à partir du 1 er janvier 2019. La redevance payée par les fabricants ou les importateurs, passe de 10 à 40 dinars le kilo. Cette taxe vient pour limiter l’utilisation des déchets non biodégradables et contribuer au financement du ramassage et du tri des déchets. L’année dernière, plusieurs enseignes de grande distribution ont mis en avant l’utilisation de sacs de courses réutilisables, une campagne d’utilisation de couffins traditionnels il y a six mois. Malheureusement, l’habitude a la peau dure. Les citoyens continuent  de l’utiliser en restant presque sourds à l’appel  des associations  de lutte contre la pollution et du gouvernement qui  ne peut désormais qu’imposer  des redevances  sur la fabrication de ce plastique si nocif à l’environnement.

Ismain
Mercredi 2 Janvier 2019 - 18:09
Lu 397 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 28-10-2020.pdf
3.45 Mo - 27/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+