REFLEXION

PROTECTION CIVILE DE MOSTAGANEM : Un jeune de 25 ans se noie à Sidi Lakhdar



Les jeunes sont obsédés et hantés par la baignade dans des zones interdites  en dépit des multiples campagnes de sensibilisation menées par les services de la protection civile pour éveiller leurs consciences. Les plongeurs de la protection civile relevant de l’unité de Sidi Lakhdar  ont repêché avant-hier Vendredi,  le corps sans vie d’un jeune homme  âgé de 25 ans, originaire de la wilaya de Relizane. La victime  a disparu de la vue et  pris par le courant marin après s’être  aventuré dans une  zone rocheuse  interdite à la baignade appelée « Seddaoua », située à la plage de Ain Brahim, daïra de Sidi Lakhdar . Le cadavre a  été transporté au service de la morgue de Sidi Lakhdar. Face à cette situation, des séances de sensibilisation sont effectuées par les éléments de la protection civile de la wilaya pour prévenir des dangers de la baignade dans des zones interdites, notamment aux jeunes arrivant des wilayas limitrophes et des régions intérieures du pays afin d’éviter de fréquenter les plages non surveillées, insiste-t-on.  

Gana Yacine
Samedi 8 Août 2020 - 16:49
Lu 356 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-09-2020.pdf
3.68 Mo - 19/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+