REFLEXION

PROJETS D'UTILITE PUBLIQUE A ORAN : Les maires instruits d’associer la société civile



Désormais, les maires des vingt six communes de la wilaya d'Oran ont été instruites d'associer les citoyens avant le lancement de tout projet d'utilité publique à l'exemple des infrastructures scolaires, les polycliniques, les espaces verts, les stades de proximité, les bureaux de postes entre autres. Une note émanant du ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales a été adressée le mois dernier, à l'ensemble des maires afin d'associer les comités de quartiers dans la concrétisation de projets d'utilité publique.  Cette directive ministérielle a été diffusée au niveau de tous les secteurs urbains relevant de la commune d'Oran. Dans ce registre, on saura que l'avis des comités de quartiers sera désormais pris en considération avant le lancement de tout projet. Si la délégation communale a retenu le projet d'une école et le comité de quartier a exprimé le besoin d'un jardin alors la décision finale sera celle du comité, a noté la même source. Cette mesure a été initiée afin de répondre aux attentes de la population et améliorer leur cadre de vie. Ceci permettra également d'en finir avec les projets réalisés et non exploités comme ce fut le cas pour les marchés de proximité dont certains sont restés longtemps inexploités et ensuite transformés en salles omnisports. Ainsi et partant de ce fait, le ministère de l'Intérieur a instruit l'ensemble des maires d'impliquer les citoyens pour une meilleure prise en charge de leurs préoccupations. Cependant, en dépit des efforts consentis pour répondre aux besoins exprimés des riverains, certaines doléances liées à l'amélioration de leur cadre de vie et à l'entretien de l'environnement ne sont toujours pas satisfaites. En effet, c'est le cas de la collecte des ordures ménagères qui ne se fait plus régulièrement, auquel s'ajoute le déficit en bacs pour contenir tous les détritus. Ces problèmes sont posés dans l'ensemble des quartiers populeux de la ville d'Oran ainsi que les zones  d'El Othmania où trois blocs d'une cité se partagent un seul bac à ordures. Cette situation a fait réagir les habitants qui soulignent avoir interpellé les responsables mais en vain.     

Medjadji H.
Mardi 6 Août 2019 - 19:42
Lu 431 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 14-12-2019.pdf
3.5 Mo - 13/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+