REFLEXION

PROJET DES 100 LOGEMENTS DE ‘’HAÏ BELGAID’’ A LA TRAINE : Les souscripteurs demandent une enquête à Oran

Les souscripteurs du programme ‘’ LPA’ (logement promotionnel aidé) dans la daïra d’Oran, ceux affectés au projet des 100 logements implantés à Hai Belgaid, plus précisément au POS SUF 04, Ilots F1 BIS, dont la réalisation a été confiée à la Sarl ABC PROM, ne sont pas au bout de leur peine et ne sont pas prêts de bénéficier de leurs logements dans l’immédiat.



Dans le cas de ces souscripteurs, la cause de leurs déboires, n’est pas du retard d’exécution du projet inscrit en 2010 et se trouvant à un taux de réalisation de 80% actuellement, mais un bras de fer entre le promoteur et la wilaya. ABC PROM refuse catégoriquement la liste des bénéficiaires établie par la daïra d’Oran. Las des longues attentes et pour se faire entendre, les 80 souscripteurs se sont rassemblés avant-hier devant le siège de la wilaya d'Oran, exhortant le wali d’intervenir en urgence pour trouver une solution au retard qu’accusent les travaux du projet de finition mais aussi pour régler le différend qui règne entre les deux parties, vu que l’entreprise de réalisation n’a pas dépassé à ce jour 80% du taux d’avancement des travaux lancés en 2013, soit 08 années avec des arrêts à répétition. Les concernés considèrent ce dernier comme un rêve dans une commune classée deuxième ville d'Algérie qui a pourtant bénéficié de beaucoup de projets de logements de différentes formules, notamment le logement social et l’habitat rural. Ils sollicitent une intervention du chef de l’exécutif de la wilaya pour mettre un terme à leur longue attente et obliger le promoteur à accélérer la cadence des travaux, tout en soulignant que ce projet s’est arrêté subitement  sans que l’on prenne la peine de les aviser. Selon les protestataires ,un litige a éclaté entre les  souscripteurs et le promoteur ,d’où la motivation des souscripteurs de demander au premier responsable de la wilaya de mettre un terme aux pratiques illégales de cet entrepreneur, qui leur tourne le dos, sans prendre en considération leurs doléances ni encore moins les décisions de la hiérarchie, notamment la tutelle de daïra et de la wilaya. Les plaignants affirment, dans une correspondance adressée au wali, avoir versé  le montant de 520 millions de centimes l'unité, alors que les travaux avancent à pas de tortue. Les souscripteurs ont demandé au wali de contraindre le promoteur immobilier ABC à signer un engagement écrit pour la remise du projet dans les plus brefs délais. En attendant, les 80 citoyens, souscripteurs au programme LPA, dans la daïra d’Oran, attendent toujours leurs logements. Ils attendent que la loi soit exécutée et que les promoteurs irrespectueux des lois, soient sanctionnés et demandent l'ouverture d'enquête ministérielle.

Medjadji Habib
Mardi 22 Décembre 2020 - 15:19
Lu 229 fois
Oran
               Partager Partager

Oran