REFLEXION

PROJET DE PLAN NATIONAL DE RELANCE SOCIO-ECONOMIQUE : Le président Tebboune ordonne l’exploitation de deux mines

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a donné des instructions pour entamer l’exploitation du gisement de fer de Ghara Djbilat dans la wilaya de Tindouf et la mine de zinc d’Amizour dans la wilaya de Béjaïa.



Les instructions ont été données lors d’une séance de travail, présidée par le chef de l’Etat en présence du Premier ministre, les ministres des finances, de l’énergie, de l’industrie, des mines, l’agriculture, le commerce. En effet, cette séance de travail a été consacrée à l'examen du projet de Plan national de relance socio-économique, à soumettre aux prochaines réunions du Conseil des ministres. Les ministres concernés ont présenté des exposés sur les mesures pratiques proposées pour la mise en oeuvre du Plan d'action du Gouvernement, visant l'édification d'une nouvelle économie nationale sous-tendue par la diversification des sources de croissance, l'économie du savoir et la gestion rationnelle des richesses nationales. Lors des débats, le Président Tebboune a donné des instructions détaillées à chacun des ministres concernés, à l'effet d'opérer des réformes structurelles dans la cadre de la politique générale du Gouvernement, à même d'assurer une exploitation optimale et transparente de toutes les potentialités et richesses naturelles nationales, à commencer par les mines dont regorge l'Algérie. A cet effet, le Président de la République a ordonné l'entame de l'exploitation de la mine de fer de Ghar-Djebilet dans la wilaya de Tindouf et du gisement de Zinc de Oued Amizour dans la wilaya de Béjaia. Pour le Président Tebboune, l'édification d'une véritable nouvelle économie passe par le changement des mentalités et la libération des initiatives de toute entrave bureaucratique, la révision des textes juridiques en vigueur, ou leur adaptation en fonction de la logique économique et non des pratiques conjoncturelles, ce qui permettra de mieux exploiter le génie national et de générer les richesses et les emplois sans exclusion, ni exclusive. Le Président de la République a mis l'accent sur l'impératif de générer de la valeur ajoutée dans chaque projet, appelant à explorer toutes les terres, y compris les terres rares, aux fins d'amortir le recul des recettes de l'Etat. Il a instruit le ministre de l'Industrie à l'effet de présenter les cahiers des charges déjà disponibles, lors du prochain Conseil des ministres, et d'optimiser les dérivés du pétrole et du gaz en vue de revoir le Produit national à la hausse.

Réflexion
Mercredi 8 Juillet 2020 - 17:14
Lu 566 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 06-08-2020.pdf
3.65 Mo - 05/08/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+