REFLEXION

PROJET ‘’AADL 2 ‘’ A ORAN : Des souscripteurs observent des sit-in devant la wilaya

Le chantier de viabilisation du pôle urbain ‘’Ahmed Zabana’’, sis à Misserghine, semble avoir accusé beaucoup de retard dans sa réception qui tarde à venir, il demeure à ce jour en souffrance. Face à cette déplorable situation, les délégués des souscripteurs de ce pôle ont observé plusieurs sit-in devant le siège de la wilaya, et ont été rassurés par le wali sur la relance des travaux en instance



Ces derniers  ont été reçus par le wali d’Oran, M.Cherifi Mouloud au siège de la wilaya, ont obtenu un engagement du wali de veiller au lancement des travaux de viabilisation dans les plus brefs délais. Cette réunion a permis aux représentants de recevoir les réponses concernant plusieurs doléances notamment dans le retard du raccordement des logements achevés aux différents réseaux. Le wali d’Oran a rappelé que 13.000 logements seront réceptionnés durant cette année faisant partie de 23.000 logements inscrits pour la réalisation. Mais ce chiffre reste attaché à l’accélération des travaux de raccordement des réseaux de VRD au niveau du nouveau pôle urbain Ahmed Zabana. Il a affirmé dans ce cadre, que le nouveau ministre de l’habitat a décidé d’arrêter l’affectation des projets gré à gré. Ce qui oblige la wilaya de passer par les étapes habituels des marchés. Le wali selon les représentants va demander une réquisition pour activer ces projets de raccordement au niveau du pôle urbain Ahmed Zabana pour permettre la réception d’un quota de logements avant décembre prochain. Notons qu’un programme ambitieux de réalisation de logements de divers types à Oran est en cours, En effet, la réalisation de ces logements ne suffit pas, comme l’Etat doit également dépenser de l’argent pour les travaux de VRD et d’aménagement extérieur, qui reste un épineux problème notamment dans le nouveau pôle urbain Ahmed Zabana, où un nombre important de logements AADL est en cours de réalisation. Certains estiment que la livraison des logements achevés, pourrait trainer en raison de ce retard flagrant dans la viabilisation. «La procédure administrative pour désigner une entreprise pour la viabilisation du site, devra durer au moins deux mois» précisent les mêmes sources. Les délégués des souscripteurs restent, contrairement à la wilaya qui avance la date de septembre pour la livraison des 13.000 logements, prudents. Ils assurent que la livraison des 13.000 logements ne sera finalement possible qu’en décembre prochain ou en début 2020.

Medjadji Habib
Vendredi 26 Avril 2019 - 19:02
Lu 409 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 21-09-2020.pdf
1.94 Mo - 20/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+