REFLEXION

PROGRAMME DES 5000 LOGEMENTS AADL DU POLE URBAIN AHMED ZABANA : Les souscripteurs reviennent à la charge



Ils dénoncent le retard flagrant enregistré dans la finalisation des logements dont la livraison d’un premier quota de 1500 logements est prévue pour ce début de mois de  novembre .Les fameux travaux de voirie et réseaux divers (VRD) qui n’en finissent pas et autres problèmes techniques qui handicapent la finalisation des logements et qui privent les souscripteurs de leurs biens. Des centaines de souscripteurs du pôle urbain Ahmed Zabana, qui ont déjà versé la quatrième tranche de l’apport personnel du prix du logement, ont été surpris de leur exclusion de la cérémonie «symbolique» de remise des clefs organisée dimanche passée à Oran sous prétexte que leurs dossiers étaient en instance dans les bureaux des notaires désignés par l’agence pour l’élaboration des contrats notariaux. Les concernés, en colère, sont montés en début de  semaine au créneau pour dénoncer la  lenteur de la bureaucratie  administrative, mais aussi pour exiger les clefs de leurs logements sur le champ. Un mouvement de protestation a été ainsi lancé par les concernés qui sont soutenus par les délégués des souscripteurs. Ils exigent  l’accélération des procédures administratives pour l’attribution de leurs logements dans les plus brefs délais. Des procédures légales seront prises à l'encontre des entreprises qui n'auront pas respecté les délais de réalisation des différents projets du programme AADL, a indiqué le wali d'Oran lors d'un point de presse en marge d'une visite de travail et d'inspection à la Nouvelle Ville  Ahmed Zabana d'Oran.  Le chef de l'exécutif a fait savoir que "tout non respect des délais que ce soit de la part de responsables administratifs ou d'entreprises fera face à des procédures dans le strict cadre de la loi". Soulignant la nécessité de clore définitivement le programme AADL  des 5000 logements du pôle urbain Ahmed Zabana.  "Tous les logements au niveau de Petit Lac de la wilaya d'Oran seront prêts et la nouvelle ville de Ahmed Zabana en est un échantillon", a-t-il fait observer, expliquant que l'aspect de l'aménagement extérieur devrait à son tour être achevé. "Pour l'aménagement extérieur, l'Etat a consacré la couverture financière nécessaire", a-t-il assuré, rappelant que les entreprises de réalisation ont été désignées sur chacun des projets. De plus, il a appelé les maîtres d'œuvre et les différents responsables à "prendre leurs responsabilités" pour que les travaux soient menés 24h/24 indiquant que ses services veilleront à ce que les maitres d'œuvre  travaillent pour la réception de ces habitations dans les délais. "Tous les moyens sont disponibles pour parvenir à clôturer le programme AADL des 5000 logements dans les délais que ce soit au niveau du climat actuel, des finances et des moyens humains et matériels", a ainsi estimé le wali d'Oran Djelaoui Abdelkader.

 

Medjadji H.
Mardi 5 Novembre 2019 - 15:43
Lu 415 fois
Oran
               Partager Partager

Oran