REFLEXION

PROGRAMME COMMUN DES NATIONS UNIES : 723 nouveaux cas de Sida enregistrés en 2017 en Algérie

Le Laboratoire national de référence du VIH/Sida (LNRV) de l'Institut Pasteur-Algérie a enregistré 723 nouveaux cas de sida durant la période allant du 1er janvier au 30 septembre 2017 au niveau national, a indiqué M. Adel Zeddam, représentant du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/Sida en Algérie (ONUSIDA).



Le LNRV a enregistré 723 nouveaux cas de sida du 1er janvier au 30 septembre 2017 au niveau national, ce qui représente un indice de stabilité du nombre de cas recensés depuis quatre années, a déclaré à l'APS M. Zeddam en marge du forum de la Radio algérienne (chaîne III) durant lequel a été annoncé le programme de la 8ème édition de la campagne de sensibilisation "Yed Fel Yed" contre le sida, organisée à l'Esplanade de l'Office de Riadh El Feth (Oref) hier 1er  décembre prochain.  Sur 723 nouveaux cas d'atteinte du VIH/Sida enregistrés à l'échelle nationale durant l'année en cours, 379 cas ont été recensés parmi les hommes contre 344 cas chez les femmes, a précisé le responsable. Un total cumulé de 11385 personnes dont 6347 hommes et 5038 femmes ont été diagnostiquées séropositives pour le VIH depuis le début de l'épidémie en 1985 jusqu'au 30 septembre 2017, selon le LNRV. Les groupes d'âge les plus touchés sont les 25-29 ans (15 %), 30-34 ans (18 %) et 35-39 ans(15%). Le groupe d'âge 0-14 ans représente 6 % des nouveaux diagnostics, ce qui montre la proportion moindre de la transmission de la mère à l'enfant. Au 30 septembre 2017, ce sont 10219 personnes vivant avec le VIH dont 674 enfants de moins de 15 ans  qui sont sous traitement antiviral, soit une couverture ARV de 78%, selon le Spectrum de ONUSIDA-Algérie. M. Zeddam a salué les efforts et les engagements politiques de l'Etat à l'échelle internationale dans le domaine de la lutte contre le sida, estimant que l'approche de l'Algérie est pionnière en la matière, notamment à travers la mise en place d'une commission nationale et d'un plan stratégique pour faire face à cette épidémie. 15 centres de référence spécialisés dans le sida ont été créés sur l'ensemble du territoire national, a fait savoir l'intervenant. Le représentant du programme ONUSIDA-Algérie a rappelé que l'Etat consacrait, dans le cadre du Plan stratégique national de lutte contre le Sida, 95 % d'un montant global estimé à 157 millions de dollars pour la prise en charge du sida et le soutien de certaines organisations internationales.

Ismain
Vendredi 1 Décembre 2017 - 18:01
Lu 254 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 14-08-2018.pdf
3.29 Mo - 13/08/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+