REFLEXION

PROCHAINE BASE MILITAIRE ISRAELIENNE AUX EMIRATS : L’énième trahison

Les Emirats arabes unis et l’entité sioniste doivent signer d'ici trois semaines à Washington un accord historique destiné à normaliser leurs relations, incluant la location par Abou Dhabi d’une base militaire à l'Etat hébreu. Les deux entités ont décidé de coopérer pour faire face à la menace représentée par la République islamique d’Iran.



L'accord de normalisation des relations entre l’entité sioniste  et les Emirats arabes unis conclu sous l'égide des Etats-Unis est une "stupidité stratégique", a réagi vendredi le ministère iranien des Affaires étrangères. Cet accord annoncé la veille est une "stupidité stratégique d'Abou Dhabi et de Tel-Aviv qui renforcera sans aucun doute l'axe de résistance dans la région", a déclaré le ministère iranien dans un communiqué en référence aux alliés de Téhéran au Moyen-Orient."Le peuple opprimé de Palestine et toutes les nations libres du monde ne pardonneront jamais la normalisation des relations avec l'occupant et le régime criminel d'israël et la complicité des crimes du régime", a-t-il ajouté. L'accord de normalisation entre l’entité sioniste et les Émirats arabes unis, conclu ce jeudi soir, n'a pas tardé à faire réagir les Palestiniens. En Cisjordanie, plus que la surprise ou l'incompréhension, c'est surtout la colère qui domine. Mahmoud Abbas  a aussitôt convoqué la direction de l’Autorité Palestinienne. « C’est une trahison pour Jérusalem et la cause palestinienne », précise-t-il dans un communiqué. Le président palestinien a appelé à une réunion d'urgence la Ligue arabe et de l'Organisation de la coopération islamique. Il a convoqué immédiatement l’ambassadeur palestinien à Abu Dhabi. Pour Le Hamas, au pouvoir dans le Bande de Gaza, cette normalisation se fait au dépend des Palestiniens. Et même si les relations entre les factions ne sont pas au beaux fixe, tous s’accordent cette fois sur le fait « que tous les pans de la société palestinienne s’unissent pour rejeter la normalisation ». Aux yeux des Emirats, en échange de cet accord, l’entité sioniste  a accepté de "mettre fin à la poursuite de l'annexion des territoires palestiniens". "Lors d'un appel entre le président Trump et le Premier ministre Netanyahu, un accord a été trouvé pour mettre fin à toute annexion supplémentaire", a affirmé le prince héritier d'Abou Dhabi, cheikh Mohammed ben Zayed Al-Nahyan  sur son compte Twitter.  Mais Benjamin Netanyahu n'a pas confirmé, loin de là: l'annexion de pans de ce territoire palestinien occupé est "reportée" mais israël n'y a "pas renoncé". "J'ai apporté la paix, je réaliserai l'annexion", a-t-il même proclamé. Ces dernières années, les entreprises d’armement israéliennes ont développé leurs activités dans de nombreux pays de la région et, puisqu’il faut maintenir le contact, leurs représentants se rendent régulièrement dans les Emirats en transitant par la Jordanie ainsi que par Chypre. Pour plus de discrétion et lorsque les contrats à signer en valent la peine, certains businessmen israéliens se déplacent grâce à la «ligne fantôme», comme ils l’appellent. Une liaison aérienne privée entre Tel-Aviv et Abu Dhabi opérée par Privatair. Officiellement, l’avion affrété par cette compagnie basée à Genève est censé se rendre à Amman mais, en réalité, il poursuit sa route vers les Emirats arabes unis. Jusqu’à deux fois par semaine. «En offrant un service VIP à bord», affirme un passager qui avait effectué une navette dans le courant de l’automne 2014.

Ismain
Vendredi 14 Août 2020 - 15:36
Lu 1281 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-09-2020.pdf
3.52 Mo - 18/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+