REFLEXION

PRIX DE VEHICULES MONTES EN ALGERIE : Nouvelle mise en garde contre la hausse des prix



Le ministre de l’Industrie et des Mines, M Youcef Yousfi, a de nouveau met en garde les acteurs activant dans le montage des véhicules en Algérie quant aux prix de ses derniers en affirmant que son département « veille à ce que soit respecté l’aspect transparence pour ce qui concerne les prix de véhicules montés en Algérie, contenu dans le cahier des charges relatif à cette industrie ». Dans une conférence de presse, tenue en marge d’une visite de travail, M. Yousfi a indiqué que l’un des aspects contenus dans le cahier des charges, relatif à cette industrie, stipule que le prix des véhicules à leur sortie des usines de montage « ne doit pas être plus cher que le prix des véhicules importés », une clause, a-t-il soutenu, à laquelle le ministère de l’Industrie « veille rigoureusement ». A cet effet , rappelant toujours les multiples avantages, mis en place par l’Etat, pour développer cette industrie, M. Yousfi a encouragé les constructeurs à avoir cette transparence, de façon, a-t-il ajouté, « à ce que le citoyen algérien puisse bénéficier d’un coût qui soit comparable au prix des véhicules qui étaient importés tout en ayant un taux d’intégration de plus en plus élevé comme stipule le cahier des charges ».   

Ismain
Lundi 25 Juin 2018 - 18:34
Lu 189 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 16-01-2019.pdf
3.31 Mo - 15/01/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+