REFLEXION

PRIVATISATION D’UNE ‘’EAC’’ A RAHOUIA (TIARET) : Les employés observent un sit-in



Tous les employés et les fellahs relevant de l’EAC "Boukhteche Bouziane" de Rahouia à quelques 45 km du chef-lieu de wilaya de Tiaret ont observe un sit-in ce mercredi 28 mars 2018 devant la grande porte d’entrée de l’EAC contestant la décision de privatisation prise par le ministère qui a publié l’annonce et ne s’arrêtant pas à ce point, les fellahs dénoncent vigoureusement cette décision unilatérale et comptent saisir officiellement son excellence, le président de la république avec un ton ferme et engagé. Les contestataires rejettent en bloc la décision ministérielle les obligeant d’entrer en partenariat avec des privés pour leur faciliter la vente. Cette EAC, faudrait-il le rappeler est classée première à l échelle nationale en matières de production céréalière et aussi en multiplication des semences sachant qu’elle approvisionne d autres wilayas en matière de semences et de céréales à l’exemple de Saida, Boumerdes, Bayadh et Oran tout à noter que cette EAC dispose d’un matériel agricole très important dont 7 moissonneuses-batteuses et engins et qu’elle jouit d une autosuffisance remarquable par les hautes autorités. et à cela s’ajoute son sérieux vis  à vis des administrations à l’exemple des impôts, la CNAS et autres et que ses prestations ont toujours été irréprochables comme l’atteste l’administration de tutelle qui reconnait que cette EAC  n’a jamais fait recours auprès des banques pour quelconque crédit et devant la fragilité des mobiles avancées par des centres au niveau du ministère, les fellahs comptent élargir le foyer de contestation et pointent du doigt certains "lobbys" au niveau du ministère de l’agriculture qui veulent "déplumer" la wilaya de Tiaret de sa vraie vocation agricole et que cette wilaya est appelée à faire valoir le développement agricole qui demeure l’unique voie après l’ère du pétrole et que s’il y a lieu de passer à la privatisation, cette décision doit toucher les EAC  qui ont fait preuve d’échec et non les EAC qui ont fait preuve de labeur et de réussite comme la notre, tonnent en notre présence des fellahs mis en rage par cette" tendancieuse" et énigmatique décision.

Abdelkader Benrebiha
Vendredi 30 Mars 2018 - 17:53
Lu 260 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma