REFLEXION

PRISE EN CHARGE DES PERSONNES AGEES A ORAN : Une caravane médicale sillonne les zones d’ombre



Le coup d'envoi officiel a été donné jeudi par le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, en présence du ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme  Kaoutar Krikou à partir de la maison de vieillesse d'Oran. Il convient de rappeler qu’au terme des réunions de préparation de cette caravane avec le partenaire de la société civile, il a été décidé la prise en charge de 84 personnes âgées vivant seules dans les zones d'ombres .En plus des moyens locaux disponibles notamment les couvertures et les packs alimentaires, la mobilisation de deux cliniques mobiles. Chacune d’elle est dotée de trois compartiments de consultation médecine interne, cardiologie et ophtalmologie, d’un écho doppler cardiaque, d’un rétinographe et d’un laboratoire de biologie pour assurer les examens biologiques. En plus de cet équipement, tous les moyens de protection contre l’infection Covid-19 seront disponibles et tous les malades convoqués bénéficieront de ces moyens de protection et de gel hydro-alcoolique. La clinique médicale est dotée par ailleurs d’un micro-ordinateur avec logiciel du dossier médical électronique où les informations sont partagées en instantané entre les différents spécialistes pour une prise en charge pluridisciplinaire. Les informations remontent en temps réel au serveur local, au niveau de la Direction des systèmes d’information et de l’informatique du ministère de la Santé et une fiche de synthèse est automatiquement imprimée et remise au malade par son médecin traitant. Sous le slogan «Le chemin vers la prévention», la caravane entamera sa mission, selon le programme qui nous a été communiqué, par la wilaya d'Oran  plus précisément dans les douars de  la daïra de Bethioua , où elle se positionnera pour prendre ensuite la direction de Boutlélis , Es Senia , Gdyel et Kerma   où les médecins mèneront des consultations. Après concertation avec les walis, les directions de la santé de wilaya et les DAS, les directions de l’action sociale, l’ensemble des structures de santé périphériques seront mobilisées pour capter les malades des zones d’ombre et les acheminer par les moyens des APC vers les structures hospitalières en vue de bénéficier des examens biologiques et des consultations spécialisées assurées par les médecins spécialistes volontaires de cette caravane, assistés par les médecins locaux.                       

Medjadji Habib
Samedi 3 Octobre 2020 - 16:12
Lu 195 fois
Oran
               Partager Partager

Oran