REFLEXION

PRIERE DE L'AID EL FITR DANS LA GRANDE MOSQUEE : Bouchareb écarté lors de la réception des vœux

Au terme de la prière de l’Aid El Fitr à laquelle ont assisté Abdelkader Bensalah, Noureddine Bedoui, plusieurs ministres et d’autres hauts représentants de l’État, ainsi que des diplomates, Mouad Bouchareb s’est vu écarter lors de la réception des vœux par le chef de l’État par intérim.



Alors qu’il avait prié au premier rang, entre Noureddine Bedoui et Salah Goudjil, président du Conseil de la Nation et deuxième personnage de l’État, le président de l’Assemblée populaire nationale s’est vu assigner une place moins prestigieuse pour son rang lors de la réception des vœux par Bensalah. Deuxième, après Goudjil, à présenter ses vœux au président, Mouad Bouchareb essaie alors de se placer aux côtés du président du Sénat pour recevoir lui aussi les vœux des ministres et autres diplomates. C’est à cet instant qu’un responsable du protocole lui demandera d’un geste de la main de s’écarter et de poursuivre son chemin vers la sortie. Il n’est pas possible de dire avec certitude si cette mise à l’écart de Bouchareb lors des vœux de l’Aid a été sciemment décidée ou si elle relève plutôt de considérations purement pratiques. Mais il est certain que le président de l’APN n’est plus en odeur de sainteté au sein de son parti, le FLN dont il a perdu la direction fin avril, avant de subir une fronde au sein de la majorité qui réclame son départ de la présidence de la chambre basse du parlement. Signalons qu’à l’occasion de l’Aïd el-fitr, l'imam de la grande mosquée a rappelé dans ses deux prêches, les hautes significations et valeurs de l'Aïd, telle que la miséricorde, la tolérance, la solidarité et l'entraide entre les membres d'une même société, ajoutant que ce jour est un jour où les croyants éprouvent une joie après avoir accompli le jeûne du mois sacré de Ramadan. Après avoir mis en exergue l'importance de préserver la sécurité, de consacrer les principes de justice dans tous les domaines, de concrétiser l'équité entre les gens, l'imam a rappelé que nous sommes appelés à concrétiser la sécurité alimentaire pour les prochaines générations et à développer l'économie.

Ismain
Mercredi 5 Juin 2019 - 15:37
Lu 991 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 18-08-2019.pdf
3.01 Mo - 17/08/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+