REFLEXION

PREVENTION SANITAIRE A MOSTAGANEM : Entrée en vigueur de nouvelles mesures pour 15 jours



Pour protéger la santé des citoyens de sa wilaya et endiguer la propagation de la maladie CoVid-19, Le wali de Mostaganem, n’a pas eu d’autres choix que de prendre la sage décision de donner un petit coup de tournevis en décrétant, pour une quinzaine de jours des mesures de durcissement, susceptibles de renouvellement. Pour cela, M. Abdessamie Saïdoun vient de signer deux (02) importantes décisions de wilaya, applicables depuis le 2 juillet 2020, sur tout le territoire de la wilaya pour une durée de 15 jours renouvelables, selon évolution de la situation sanitaire, appréciée par les organes de surveillance et de contrôle. En ce sens, la première décision n°908, du 01 Juillet 2020 porte sur l’interdiction de circulation aux véhicules et piétons sur la façade maritime des zones touristiques de « Salamandre » et de « Sablettes », de 20 heures jusqu’à 05 heures du matin ceci, exception faite, toutefois, pour les résidents, les employés et les transitaires par et pour ces zones en question. La seconde décision n°909, du 01 Juillet 2020 porte sur : 1/ l’interdiction de la tenue de marchés à bestiaux ,2/ l’interdiction de la tenue de marchés pour véhicules d'occasions ,3 /l’interdiction des points de vente illégaux de fruits, légumes, brocantes et fripes. Nous y voilà ! Malgré des dizaines de fermetures administratives de commerces ayant manqué à l’application des mesures de prévention sanitaire, des traitements préventifs avec des désinfectants, des campagnes incessantes de sensibilisation et de distribution de masques ,l’indiscipline de certaines personnes, commerçants du centre-ville (Marchés couverts et alentours) ainsi que d’autres prestataires de services (dont certains transporteurs privés),le rebond viral du SRAS-CoV2,n’a pu être évité. Du coup, le nombre de cas confirmés de personnes a recommencé à grimper à Mostaganem avec la bénédiction de citoyens manquant de respect aux principes communs de civisme à l’égard de la santé publique. Le citoyen ne connait toujours pas quels sont les clusters identifiés et certains pensent que c’est une faille à réparer dans la précision des communiqués quotidiens de la Cellule de prévention de la wilaya. Sans aller dans les détails pour préserver le droit à l’anonymat des personnes et de lieux privés, une telle indication pourrait, dans une certaine mesure inciter les citoyens à plus de prudence particulière. Quelle que soit l’évolution de situation épidémique, les spécialistes de la santé rappellent que l’application des mesures de prévention doit faire partie d’un « modus vivendi citoyen » car c’est la meilleure solution d’éviter la propagation du virus impliqué et d’abréger sa durée de vie.

Younes Zahachi
Vendredi 3 Juillet 2020 - 16:44
Lu 982 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 09-08-2020.pdf
3.68 Mo - 08/08/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+