REFLEXION

PRESIDENTIELLE : Makri espère un consensus entre le pouvoir et l’opposition



Le président du mouvement de la société de la paix (MSP), Abderrazak Makri a exprimé, ce samedi à Mascara, un souhait de voir apparaître un consensus entre le pouvoir et l’opposition avant la prochaine élection présidentielle, rapporte l’agence officielle. Makri a souligné à la presse en marge d’une rencontre régionale avec les cadres du parti de huit wilayas de l’Ouest du pays, que l’Algérie nécessite un consensus entre le pouvoir et l’opposition pour sortir de la situation de crise, déclarant : « nous espérons trouver un consensus sur une personnalité et un programme d’action avant la présidentielle ». « Le MSP a opté depuis le début, pour un consensus à même d’élaborer une feuille de route pour sortir le pays de la crise. Il avait mis en place la plateforme de la rencontre d’Ain Beniane avant la formation de l’instance de dialogue et de médiation et l’approbation des lois portant sur les élections », a-t-il rappelé. Il a, à cet égard, estimé que « l’élaboration de ces dernières lois et la formation de l’instance indépendante des élections de manière unilatérale ont porté préjudice à leur crédibilité ». Au sujet de la position du MSP vis-à-vis de la prochaine présidentielle, Makri a indiqué que son parti a lancé dernièrement une série de rencontres de consultation touchant les structures féminines et juvéniles, les cadres et les militants de base, du parti.            

Nadine
Dimanche 22 Septembre 2019 - 17:47
Lu 344 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 18-11-2019.pdf
3.81 Mo - 17/11/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+