REFLEXION

PRESIDENTIELLE : El-Moudjahid évoque une ‘’période de transition’’



Après avoir défendu l’option avec acharnement jusqu’à la semaine dernière, El Moudjahid ne croit plus à l’élection présidentielle du 4 juillet. « Disons-le franchement, quand bien même le Conseil constitutionnel viendrait à valider les deux candidatures, les seules qui lui ont été remises pour examen sur un total de 77 lettres d’intention de candidature, le fait de persévérer sur la voie d’une présidentielle le 4 juillet, n’est ni plus ni moins qu’une anticipation de l’échec », affirme le quotidien gouvernemental dans son édition de ce mardi 28 mai. Pour El Moudjahid, « forcément, la solution à la crise politique se trouve donc ailleurs ». Où ? Dans son éditorial, le journal évoque une période de transition. « La réflexion se dirige vers l’instauration d’une période de transition qui soit la plus courte possible, durant laquelle il faudrait procéder à la création d’une commission indépendante de l’organisation du scrutin », explique-t-il. Le journal gouvernemental plaide en faveur d’une transition en douceur. « Il est (…) illusoire de s’attendre à un bouleversement radical d’un système aux commandes des affaires du pays depuis des décennies, et c’est pour cette raison que le changement ne sera que progressif. Le mouvement populaire a déjà été à l’origine de nombreux acquis, et prolonger la crise ne ferait qu’hypothéquer d’autres réalisations. La crainte est également celle d’une dégradation de la situation sécuritaire et économique », explique-t-il. 

Ismain
Mardi 28 Mai 2019 - 18:58
Lu 456 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 07-12-2019.pdf
3.58 Mo - 06/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+