REFLEXION

PRESIDENTIELLE 2019 : Derbal nie tout harcèlement exercé sur les candidats



Après des rumeurs relayées par certains médias sur un éventuel harcèlement et pressions exercées sur les candidats à la prochaine présidentielle d’avril 2019, le président de la Haute Instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), Abdelwahab Derbal, a nié en bloc ce qui a été dit et mal interprété sur ce sujet. «le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales avait saisi les municipalités, notaires ou tout autre intervenant dans l’opération électorale pour s’acquitter de leurs tâches dans le strict respect de la loi», a-t-il réitéré. En marge du Forum d’El Hiwar tenu ce mardi, le patron de la HIISE a réfuté l’existence de tout harcèlement à l’encontre des personnes voulant se présenter à l’élection présidentielle d’avril prochain. «Ce qui se dit est faux. Au contraire, actuellement tout est fait pour faciliter le travail aux candidats à la candidature. Comme tout le monde a pu le voir, les candidatures sont ouvertes et personne n’a été empêché de retirer les formulaires de candidature», a-t-il martelé. Cette déclaration intervient clairement en guise de réponse à l’ancien général Ali Ghediri et actuel candidat aux présidentielles qui a accusé L‘administration d’avoir exercé des pressions sur les citoyens qui voudraient lui accorder leurs parrainages.   

Ismain
Mercredi 6 Février 2019 - 18:30
Lu 431 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 28-10-2020.pdf
3.45 Mo - 27/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+