REFLEXION

PRESIDENT DU PARTI TAJ, DR AMAR GHOUL A MOSTAGANEM : "Pour un nouveau Novembre édificateur"

Ce vendredi, le TAJ
( Tadjamou Amal El Djazair) a organisé un meeting populaire des plus gais et fortement animé par des troupes locales de la ‘’zorna où le tbal et la ghaita’’ qui résonnaient et retenaient l'assistance en attentant l’arrivée du chef du parti.



Pleine, la salle rouge accueille à sa tribune en son sixième jour de campagne électorale, le Dr Amar Ghoul qui annonça que Mostaganem est la ville où il a étudié en qualité d'universitaire et de son premier poste de travail où il a réside à la ville côtière de Stidia. Poursuivant son discours, l'ex-ministre aborda l’intégration des jeunes qui représente une force considérable et incontournable qui doit s'impliquer  dans la  politique pour prendre la relève, et qui ne doit plus être marginalisée. Ensuite, le sénateur a déclare  que son parti TAJ  dispose d'un programme  varié  qui touche  à tous les sujets  de la vie économique et sociale. En ce sens, il s'est penché longuement  sur le volet économique qui doit connaitre une nouvelle stratégie de développement proposant  des alternatives pour ne plus dépendre de la rente des hydrocarbures. A ce sujet, il cita le développement des autres richesses du pays dont l'agriculture, la pêche, l'industrie et surtout les énergies renouvelables (solaire et éolienne)  qui doivent être exploitées. Il a ajouté également que son parti propose des plans de développement pour chaque wilaya, et Mostaganem avec 150.000 hectares de terres si fertiles et son littoral de 150 kilomètres peut devenir un pole touristique d'excellence, et une wilaya leader en production agricole. En dernier, Amar Ghoul a rassuré que  la situation économique du pays n’est pas catastrophique et  tend à s’améliorer a l'avenir. Le docteur en génie nucléaire et en génie mécanique  pense que l’Algérie a besoin d’un sursaut de tous ses enfants  tel que celui qui a engendré le premier novembre 1954 pour renforcer la sécurité et la  stabilité du pays, et relever les défis socio-économiques, un nouveau Novembre  pour la bataille de l’édification  d'une forte nation. En conclusion, M. Ghoul appelle tous  les Algériens à opérer un "changement positif" dans l’intérêt de la nation et du citoyen, en votant massivement  pour claquer au nez la porte à tous les aventuristes du chaos.

L.Ammar
Dimanche 16 Avril 2017 - 08:00
Lu 350 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 15-11-2018.pdf
3.06 Mo - 14/11/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+