REFLEXION

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE : Mouvement dans le corps des chefs de daïra

Un vaste mouvement dans le corps des chefs de daïras, des directeurs de la réglementation et des affaires générales, des directeurs de l’administration locale et des inspecteurs généraux de wilaya a été opéré, ce samedi, par le président de la République. Au total, 95 chefs de daïra ont été touchés, a annoncé un communiqué de la Présidence de la République.



En effet, le président de la République, Abdelaziz Bouteflika,a procédé, hier, à un mouvement dans le corps des chefs de daïras, des directeurs de la réglementation et des affaires générales, des directeurs de l'administration locale et des inspecteurs généraux de wilayas, conformément aux dispositions de l'article 92 de la Constitution. Ce mouvement comprend les décisions de mutation des cadres totalisant une ancienneté supérieure à 5 années dans leurs postes actuels et la promotion de cadres dans les postes vacants, a-t-on indiqué. "Les promotions contenues dans ce mouvement consacrent le principe d'intégration des jeunes cadres et la promotion de la femme dans l'occupation des postes de responsabilité au sein des collectivités locales", a-t-on précisé. Ce mouvement comprend "quatre-vingt-quinze (95) chefs de daïras, dont quarante-sept (47) cadres ont été promus dans cette fonction supérieure, huit (8) postes de directeurs de la réglementation et des affaires générales, dont six (6) cadres ont été promus dans cette fonction supérieure, cinq (5) postes de directeurs de l'administration locale, dont quatre (4) ont été promus dans cette fonction supérieure, et sept (7) inspecteurs généraux de wilayas, dont six (6) cadres ont été promus dans cette fonction supérieure", ajoute le communiqué. Ce mouvement vient en complément de celui opéré, en juillet dernier, dans le corps des secrétaires généraux de wilayas.  Le dernier mouvement a touché 25 secrétaires généraux de wilayas et 4 secrétaires généraux de circonscriptions administratives. Ce mouvement, aussi, "vient suite à la promotion de certains cadres dans d'autres fonctions supérieures au niveau de l'administration territoriale et ayant pour objectif la poursuite des efforts déployés en matière de développement et de modernisation des services publics, à travers notamment la répartition optimale des compétences et l'amélioration de l'encadrement des collectivités locales", précise la même source. Il consacre ainsi "l'intégration des jeunes cadres et la promotion du rôle de la femme dans l'occupation des postes de responsabilité au sein des collectivités locales, où neuf (9) femmes ont été promues dans ces fonctions supérieures".

Ismain
Samedi 19 Août 2017 - 18:28
Lu 8468 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 12-12-2017.pdf
3.55 Mo - 11/12/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+