REFLEXION

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE : Fini l'expression "sur instructions du Président"



Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a ordonné à l'ensemble des départements ministériels et des institutions de l'Etat de cesser d'utiliser l'expression "sur orientations et sur instructions du président de la République", a indiqué mardi à Alger le ministre conseiller de la communication, porte-parole officiel de la présidence de la République, Mohand Oussaid Belaid. Intervenant à l'occasion d'une conférence de presse, M. Belaid a rappelé que le président Tebboune "avait ordonné, lors de la cérémonie de prestation de serment, le retrait du titre de ‘Son Excellence’", ajoutant que "le Président ne demande pas à être sacralisé ou glorifié, mais de lui apporter un soutien solide". Il avait également rappelé les propos du président de la République, lors de son investiture : "si je réussis, aidez-moi et encouragez-moi, et si j'ai failli corrigez-moi. Le culte de la personnalité est révolu dans l'Algérie nouvelle". Par ailleurs, le Président Tebboune a insisté sur la prise des mesures pratiques pour accélérer la mise en place d'un nouveau modèle économique basé sur la diversification du développement et l'économie du savoir, en sus d'une nouvelle politique d'industrialisation orientée vers les industries petites, moyennes et émergentes, soulignant l'importance d'accorder la priorité aux produits garantissant un taux d'intégration élevé". "Cette politique industrielle permettra de réduire la facture d'importation et de créer des postes d'emploi", a ajouté le président de la République. Il  a instruit, à cet effet, de recenser toutes les ressources naturelles nationales non exploitées afin de "renforcer nos capacités d'exportation,  de compenser la baisse des recettes hydrocarbures et de préserver cette richesse aux générations montantes". Et d'ajouter, "nous avons des compétences algériennes et des ressources matérielles susceptibles de nous mettre à l'abri de l'instabilité des recettes pétrolières, appelant à mettre en valeur les ressources humaines afin de remporter le pari, de surmonter les séquelles de la pandémie Covid-19 et de jeter les fondements d'une véritable industrie nationale  dans le cadre d'une véritable économie, dont les échéances et les objectifs sont bien définis.

Réflexion
Mardi 21 Avril 2020 - 17:27
Lu 890 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 04-07-2020.pdf
3.66 Mo - 03/07/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+