REFLEXION

PREPARATIFS DE LA SAISON ESTIVALE 2018 : L’APC débloque 2 milliards pour Sidi-Medjdoub

Depuis la démolition programmée du vieux bâti de Sidi Medjdoub, beaucoup d’encre a coulé, notamment dans les réseaux sociaux et sur Facebook, en particulier. De ce qu’il en est exactement, au jour d’aujourd’hui sur le terrain, M. le Maire, M. Abdelkader Benkhodja, a bien voulu donner un éclairage en guise de réponse à des questionnements.



De par son statut et sa vocation de « zone d’extension touristique » (ZET), la gestion de  Sidi Medjdoub est placée sous la tutelle de la wilaya  et la Direction du Tourisme, nous dit M. le Maire de Mostaganem. Néanmoins, précise-t-il, en attendant,  notre APC  est impliquée de fait, pour servir les intérêts et le bien être saisonnier des estivants, visiteurs et notamment ceux des citoyens riverains lesquels  sont traditionnellement les premiers usagers de la plage de Sidi Mejdoub. Aussi, dans le cadre de la préparation de la saison Estivale 2018 et eu égard aux orientations de M. le Wali, visant à offrir une qualité d’accueil aux estivants, l’APC de Mostaganem a dégagé une enveloppe financière de plus de 2 Milliards de centimes. Cette somme est destinée, uniquement et à titre transitoire, à prendre en charge la réalisation  de plus d’une dizaine de petites opérations, de divers aménagements et d’équipements  légers, nécessaires, et qu’il est d’ailleurs fastidieux de citer ici ; mais, ajoute-t-il, l’entame du travail commencé est bien visible, sur les lieux. De plus, pour assurer un suivi rigoureux du bon déroulement des conditions d’accueil de la saison Estivale, nous avons installé  hier, au niveau du siège de l’APC de Mostaganem, un « Comité Communal de suivi de la saison estivale de 2018 », dont les membres sont issus de tous  les secteurs impliqués de près ou de loin dans le processus visant à asseoir une bonne qualité des commodités et prestations de services, dignes a indiqué. M. Abdelkader Benkhodja .Par ailleurs, d’entrée au vif du sujet, il n’a pas manqué de rappeler, qu’à l’origine, la localité de Sidi Medjdoub est une station balnéaire avec un pâté de « maisons d’été » coloniales, où il  n’y avait  que des embarcations de plaisance. Avec le temps, ajoute-t-il, ces  « modestes résidences d’Eté » ont été détournées de leur vocation initiale  pour servir d’habitat  tout comme  les embarcations de plaisance ont été transformées en « petits métiers de pêche ». Ceci, un bref historique pour rappeler que « Sidi Medjdoub » a toujours été une station Balnéaire ayant survécu aux aléas d’une  marginalisation qui aurait duré pendant des décennies ; cependant, précise  M. le Maire, un plan de développement  et de la promotion du tourisme dans la wilaya de Mostaganem, initié dans les années 2010, est venu intégrer «  Sidi-Medjdoub »  parmi les 17 zones d’extension touristique (ZET) retenues et c’est ce cadre justement que  toutes les dispositions légales ont été mises en œuvre ,récemment, pour la récupération du foncier de cette zone en vue de préparer la future ZET à un aménagement qui serait à la hauteur de ses potentialités et de son prestige. Mais, pour l’instant, souligne M. le P/APC de Mostaganem, notre préoccupation  majeure est celle de nous employer à mobiliser tous les moyens pour réussir la Saison estivale 2018.

Younes Zahachi
Mercredi 13 Juin 2018 - 18:21
Lu 404 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 18-08-2018.pdf
3.06 Mo - 17/08/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+