REFLEXION

PREMIER MINISTERE : Le masque n'est plus obligatoire à bord des véhicules

Le port du masque de protection n’est plus obligatoire à bord des véhicules particuliers et cela concerne le conducteur et les passagers, selon une nouvelle instruction des services du premier ministère adressée au ministère de l'intérieur et aux walis.



En effet, l’instruction du 16 juin 2020 adressée par le premier ministre, Abdelaziz Djerad au ministre de l’intérieur à transmettre aux walis. porte sur le respect des mesures de prévention et de lutte contre la covid-19 et le suivi de la situation épidémiologique au niveau des wilayas. « Les pouvoirs publics ont engagé le processus de levée progressive du confinement sanitaire, dans sa deuxième phase, et qui débouchera, une fois la situation sanitaire sera améliorée, sur une levée totale des mesures de confinement et la reprise de toutes les activités économiques et sociales affectées par les mesures de préventions et de lutte contre la covid-19, prises par les pouvoirs publics pour préserver la santé des citoyens », lit-on dans l’instruction du premier ministre. « Toutefois, ce processus de levée progressive du confinement, ne pourra pas réussir, si les conditions comme le port obligatoire du masque, la distanciation sociale et les mesures d’hygiène ne sont pas respectées par tous les citoyens », a souligné Djerad dans son instruction. Le premier ministre a relevé dans son instruction la nécessité d’un contrôle continu de la part des services concernés et l’application stricte de la loi. Il a dans ce sens chargé les walis de renforcer les dispositifs de contrôle déjà mis en place, à travers la mobilisation des services de sécurité et les services déconcentrés de l’Etat. Ceux-ci, selon la même source, devront intervenir avec rigueur lorsqu’il est constaté le non-respect des règles de prévention et de lutte contre le coronavirus, stipulées par la loi en vigueur. Pour une reprise du transport urbain de personnes, Djerad a instruit de mobiliser les services de sécurité pour imposer le respect des mesures décidées à ce propos, notamment, celles de limiter le nombre de voyageurs à 50% des capacités du moyen de transport et l’obligation du port pour les chauffeurs et les passagers. Selon l’instruction, ces deux conditions sont considérées comme fondamentales pour briser la propagation de la covid-19. Sur un autre plan, Djerad a instruit les walis sur la nécessité d’un suivi stricte de l’évolution de la situation épidémiologique au niveau des wilayas, à travers les commissions de wilayas de suivi du coronavirus.

Ismain
Vendredi 19 Juin 2020 - 18:05
Lu 466 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 28-10-2020.pdf
3.45 Mo - 27/10/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+