REFLEXION

POUR PRESERVER LES EMPLOIS : Le président du FCE appelle à assister les entreprises



Il y a nécessité de "redonner du souffle" aux entreprises économiques afin, qu'une fois dépassée la crise sanitaire, elles puissent à nouveau reprendre leurs activités et contribuer en ce faisant à relancer l'emploi. Intervenant, lundi 30 mars, à l'émission L'Invité de la rédaction de la chaîne 3 de la Radio Algérienne, le président du Forum des chefs d'entreprise (FCE), M. Mohamed Sami Agli, estime que faute d'actions fortes de la part de l'Etat, des milliers d'entreprises risqueraient de cesser définitivement leurs activités et de jeter à la rue des centaines de milliers d'employés, avec pour conséquences de sérieuses difficultés dans l'approvisionnement du pays. M. Mohamed Sami Agli signale que son organisation a préparé un moratoire contenant une série de propositions à même, selon lui, de permettre, à l'issue de la crise, une relance des activités économiques. Il cite pour cela un rééchelonnement des prêts consentis aux unités économiques, un report du paiement de leurs impôts, voire, une amnistie fiscale en leur faveur. Il estime, par ailleurs, comme décision de force majeure la cessation "sur une certaine période", de certains produits d'importation.

Ismain
Lundi 30 Mars 2020 - 18:22
Lu 286 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 31-05-2020.pdf
5.59 Mo - 30/05/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+