REFLEXION

POUR LE VIVRE ENSEMBLE DANS LA TOLERANCE ET LA PAIX : Béatification de 19 religieux chrétiens à Oran

L’organisation de la cérémonie de béatification des 19 religieux catholiques morts, qui a eu lieu le vendredi 04 décembre 2018, reste un premier événement religieux, célébré en dehors du Vatican, grâce aux instructions et orientations données par le président Bouteflika pour sa totale réussite, car il s’inscrit dans le cadre de la réconciliation nationale, selon les déclarations du ministre des affaires religieuses et des wakfs, M. Mohamed Aissa.



L’Algérie est un pays pluriel et défend le vivre ensemble, la coexistence et la cohabitation, et prouve aussi que c’est un État de droit’’  a déclaré le ministre des affaires religieuses et des wakfs , M. Mohamed Aïssa en marge d'une conférence de presse organisée hier à la salle de notre Dame de Santa Cruz a rappelé que la Constitution algérienne, dans son article 45, confirme la  liberté de conscience, et à la faveur de la révision de la Constitution de 2016, l’article a été renforcé par la garantie d’exercice d’un autre culte que musulman. Par ailleurs, l’envoyé du Pape François, le cardinal Giovanni Angelo Becciu, Préfet de la Congrégation des causes des saints, a pris la parole pour remercier tous les présents pour la réussite totale de cet important événement en soulignant  "Je remercie l’Etat algérien et à sa tête le président Bouteflika, pour leur collaboration dans l’organisation et la réussite de la cérémonie de béatification des 19 religieux catholiques morts en Algérie, il s’agit pour nous d’une occasion pour renouveler l’engagement de l’Eglise représentée par les évêques d’Alger et d’Oran, et exprimer notre fraternité et notre amitié à l’adresse du peuple algérien", a-t-il ajouté. De son côté, le ministre des Affaires religieuses et des wakfs a mis en exergue l’importance de cet événement, le premier à être organisé en dehors du Vatican, et toutes les instructions et orientations données par le président Bouteflika pour sa réussite, du fait que la béatification des 19 religieux chrétiens à Oran s’inscrit dans le cadre de la réconciliation nationale. Et en dernier lieu le  cardinal Giovanni Angelo Becciu, Préfet de la Congrégation des causes des saints à assister hier à l’inauguration de la chapelle de Notre-Dame de Santa Cruz, après sa restauration, ainsi qu’à la baptisation de son esplanade au nom de "la place du Vivre ensemble en paix".

Medjadji Habib
Samedi 8 Décembre 2018 - 16:43
Lu 314 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 16-12-2018.pdf
2.86 Mo - 15/12/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+