REFLEXION

POUR LA PREMIERE FOIS DEPUIS 6 ANS : Un ministre marocain des AE à Alger

Finalement, après une longue hésitation, les autorités marocaines se sont résignées à participer à la 14e réunion du Dialogue 5+5 en Méditerranée occidentale, en envoyant pour la première fois depuis 6 ans leur ministre des affaires étrangères, Nasser Bourita.



En effet, c'est le premier déplacement qu'effectuera Nasser Bourita en tant que chef de la diplomatie marocaine en Algérie. Le 15 juillet 2016, Nasser Bourita s'étant rendu à Alger en tant que ministre délégué aux Affaires étrangères.  En 2012, c’était l’actuel premier ministre, Saadeddine Othmani, qui fut chef de la diplomatie marocaine qui est venu en Algérie. Ce dernier avait choisi Alger comme première destination à l’étranger quelques jours après sa nomination. ‘’Samedi, le ministre et son entourage hésitaient encore’’, s’est confiée à casbah-tribune une source diplomatique marocaine qui justifie cette hésitation par les récentes déclarations de Ahmed Ouyahia au sujet du Maroc. D’autres sources citées par le journal marocain Le Desk affirmaient que Nasser Bourita a décidé samedi soir de ne pas annuler son voyage en Algérie, après dit-on avoir consulté le roi du Maroc Mohamed VI. Les médias marocains  étaient, les premiers, à confirmer la participation de Nasser Bourita à ce rendez euro-maghrébin axé sur la «promotion d’un dialogue économique et social inclusif, partagé et durable face aux défis communs dans la région». Le Maroc avait, dans un premier temps, demandé le report des travaux sous prétexte que l’emploi du temps du chef de la diplomatie marocaine ne lui permettrait pas d’y assister. Il est à signaler, par contre, que le site d’information algérien TSA avait rapporté que c’est un directeur du ministère des Affaires étrangères qui représentera le Maroc à cette réunion de haut niveau qui sera co-présidée par Abdelkader Messahel et son homologue français Jean-Yves Le Drian. Selon la source, la décision marocaine a été officialisée il y a une quinzaine de jours. Avant M. Nasser Bourita, Abdelatif Filali était le dernier ministre marocain des Affaires étrangères à se rendre dans notre pays, c’était en 1989 dans le cadre de la médiation algéro-maroco-saoudienne qui avait contribué à la mise en place des Accords de Taëf et ainsi mettre fin à la guerre du Liban.

Ismain
Dimanche 21 Janvier 2018 - 17:28
Lu 930 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-06-2018.pdf
3.67 Mo - 18/06/2018





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+