REFLEXION

POUR LA PREMIERE FOIS AU CHU D'ORAN : L’analyse de la salive pour dépister le sida et l'hépatite

Le centre hospitalo-universitaire (CHU) d’Oran a introduit, pour la première fois, l’analyse de la salive pour dépister le sida et l’hépatite virale, a-t-on appris auprès de cet établissement sanitaire.



Le CHUO est le premier au niveau national à introduire cette technique donnant un résultat en 10 minutes, a indiqué le chargé d’information de cet établissement, ajoutant qu’en cas de résultat positif, une analyse du sang est effectuée pour confirmation. Cette méthode qui utilise un petit appareil a été pratiquée à l’occasion d’une campagne de dépistage du sida et de l’hépatite, lancée au niveau du CHUO jeudi dernier et qui se poursuit au mois de décembre, a ajouté Kamel Babou. Cette prestation offerte par le CHU à titre gracieux a incité de nombreux citoyens de différents âges à effectuer des analyses supervisées par un staff médical et paramédical du service infectieux du CHUO. Selon les statistiques fournies par l’établissement hospitalier, plus de 4.000 porteurs du virus (HIV) des wilayas de l’ouest du pays suivent un traitement au niveau du service des maladies infectieuses du CHU d’Oran. Il a été relevé au niveau du service 604 nouveaux cas de porteurs du virus dont 298 femmes et 45 enfants, de janvier au 29 novembre 2016, alors que le nombre des nouveaux cas était de 404 l’an dernier contre 532 en 2014.

Ismain
Dimanche 4 Décembre 2016 - 20:10
Lu 406 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma