REFLEXION

POUR FAIRE SORTIR L’ALGERIE DE LA CRISE : Le parti d’Abdelaziz Belaïd évoque la légitimité populaire



Pour M. Mustapha Haddam, porte-parole d’Abdelaziz Belaîd, candidat du Front El Moustaqbal à la présidentielle du 12 décembre prochain, seule la légitimité populaire est à même de faire sortir l’Algérie de la situation de crise “multidimensionnelle’’ dans laquelle elle est enfoncée. S’exprimant  à l’émission L’Invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio Algérienne, l’intervenant n’a eu de cesse d’en appeler à la notion de légitimité pour faire passer son message. Au passage, il croit utile de souligner que son parti a eu à se présenter à l’ensemble des élections organisées dans le pays, parce que, précise-t-il, “nous ne croyons pas à la politique de la chaise vide”. M. Haddam tient à signaler que, dès 1962, les pouvoirs qui ont eu à se succéder à la tête de l’Algérie, se sont tous appuyés sur la “légitimité révolutionnaire” pour gérer son avenir.  “Pour des raisons générationnelles”, il considère qu’il est temps, désormais, pour les personnes ayant bénéficié de cette légitimité “de passer la main” à travers des élections “propres et transparentes” seules habilitées, dit-il, à donner une légitimité populaire aux institutions.

Nadine
Dimanche 10 Novembre 2019 - 16:31
Lu 442 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma