REFLEXION

POUR FAIRE REUSSIR LA PRESIDENTIELLE : Le FLN appelle ses militants à la mobilisation

Le Secrétaire général par intérim du parti du Front de libération nationale (FLN), Ali Seddiki, a appelé, samedi à Alger, les militants et dirigeants du parti à "se mobiliser" pour faire réussir la prochaine Présidentielle pour laquelle "le FLN n'a pas de candidat".



Présidant une réunion qui a regroupé les membres du Comité central (CC) de la région centre, M. Seddiki a indiqué que la Présidentielle du 12 décembre "est un devoir national auquel les militants et dirigeants du parti doivent contribuer, en appelant les citoyens à se rendre aux urnes", ajoutant que "tout vote par les militants du parti est un vote en faveur du parti qui n'a pas de candidat pour la prochaine échéance électorale et également un  vote en faveur du pays pour lui éviter de retourner aux périodes transitoires qui vont faire perdurer la crise". Lors de cette dernière réunion, après neuf autres tenues par M. Seddiki avec les membres du comité central, à travers toutes les régions du  pays, consacrées à l'examen de la situation au sein du parti et à la position du parti quant à la Présidentielle, M. Seddiki a adressé un message qui a été lu aux militants dans lequel il a souligné que "la présence forte et la participation efficace à la prochaine échéance présidentielle est une responsabilité historique qu'il faut assumer pour faire sortir le pays de sa crise politique". La Présidentielle est "un rendez-vous historique important" et "une opportunité pour renforcer l'unité du parti, notamment en cette étape où certaines parties saisissent l'aspiration des Algériens au changement pour cibler le parti et porter atteinte à son image en lui imputant la  responsabilité de tous les échecs". Mettant en avant les mécanismes juridiques mis en place récemment à travers l'installation de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), le responsable a précisé que grâce à ces mécanismes "les Algériens pourront faire leur choix en toute transparence" et "le président qui sera élu aura la légitimité populaire qui lui permettra de concrétiser les aspirations des citoyens".

Ismain
Dimanche 27 Octobre 2019 - 16:21
Lu 304 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 14-11-2019.pdf
3.45 Mo - 13/11/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+