REFLEXION

POUR EVITER UNE CRISE DE CHOMAGE : L’État s’engage à préserver les entreprises des oligarques



Le ministre des Finances, Mohamed Loukal, a affirmé, lors d’une séance de travail tenue lors d’un conseil des ministres, sa décision de sauver les entreprises des hommes d’affaires poursuivis en justice pour corruption. En effet, d’après un communiqué du Premier ministère, le gouvernement a consacré une grande partie de sa réunion à l’étude et à la tentative de trouver des solutions aux entreprises qui appartenaient à des hommes d’affaires suspectés ou inculpés pour corruption, à l’instar d’Ali Haddad, Reda Kouninef, Mahieddine Tahkout et Issad Rebrab. Ainsi, après ses pourparlers, le gouvernement s’est engagé à sauvegarder ces entreprises. Cette décision permettrait aux employés de garder leurs emplois et d’éviter une crise de chômage. En effet, certains économistes avaient parlé de plus d’un demi-million de travailleurs qui risqueraient de se retrouver sans emploi si ces entreprises venaient à disparaître. Par ailleurs, le gouvernement a également décidé d’entreprendre des mesures primordiales, conformément aux lois et règlements en vigueur, afin de préserver toutes les entreprises privées et leurs productions. À ce fait, l’État s’engagerait à respecter les conventions et les accords signés entre les sociétés des oligarques et des acteurs économiques étrangers.  

Nadine
Vendredi 9 Août 2019 - 19:25
Lu 963 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 19-10-2019.pdf
3.94 Mo - 18/10/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+