REFLEXION

POUR AVOIR MENACE SON EX-FEMME DE MORT : Un Algérien condamné à la prison ferme en France



Un Algérien a été condamné à 18 mois de prison ferme, par le tribunal correctionnel de Valence, pour avoir menacé de mort son ex-femme, rapporte le quotidien d’information Le Dauphiné libéré. Selon la même source, ce trentenaire algérien a réitéré, pendant plusieurs mois, des menaces de mort à l’encontre de sa femme : « tu finiras sur une chaise roulante… et ça, c’est le minimum ». C’est le modèle de message que recevait la victime. Ce jeune algérien, sous le coup d’une interdiction du territoire français, mais aussi soupçonné de radicalisation, harcelait son ex-compagne en raison de son refus de lui attribuer tout droit de visite et d’hébergement de sa fille. « Oui je la menace ! Je pense à ma fille, je bois un peu… et je la menace », a-t-il déclaré en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Valence, avant d’ajouter qu’il est obligé de payer quelqu’un pour aller prendre des photos de sa fille. Ce à quoi la présidente du tribunal a sèchement répondu : « quel juge pourrait accorder un droit de visite pour un enfant dont vous menacez la mère ? ». Pour sa part, l’avocate de la partie civile a estimé que sa cliente a vécu une « terreur quotidienne », qui l’avait poussée « à se retourner dix fois dans la rue, à déménager tout le temps et à changer de voiture pour ne pas être reconnue ».        

Nadine
Mercredi 23 Octobre 2019 - 17:05
Lu 565 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma