REFLEXION

POINT DE VUE : Être ou ne pas être ? Telle est la question



Déjà, juste en prononçant cette citation très connue, cela nous renvoie à la célèbre tragédie de Shakespeare "Hamlet" prince du Danemark. Hamlet venait juste de perdre son père le roi qui était mort en plein sommeil, sa mère la reine avait épouse son oncle et celui-ci était devenu roi. Pour Hamlet, c'était là une fatalité qu'il devait accepter mais quand il appris que son père le roi du Danemark n'était pas mort d'une mort naturelle, mais qu'il avait été assassiné par son frère qui lui avait versé du poison dans l'oreille alors qu'il dormait, et qu'il s'était emparé du trône et avait épousé la veuve du roi, là Hamlet posa sa fameuse question: " Être ou ne pas être", devra-t-il accepter son sort et vivre le restant de sa vie dans la honte et la tourmente, ou devra-t-il s'affirmer en vengeant son père avec tous les risques qu'il pourrait affronter.
Là n'est pas la question, car loin de moi de vouloir faire un exposé sur une œuvre littéraire très populaire et très connue, mais ce que je voulais dire à travers ce bref résume de la tragédie de Hamlet, c'est est-ce qu'on est vraiment, est-ce qu'on existe comme on devait exister, est-ce qu'on s'affirme pleinement, défendons nous, nos principes et nos idéaux, ou on se contente juste de survivre, manger, boire et aller dormir. Beaucoup de personnes, exister c'est faire de gros projets lucratifs, avoir beaucoup d'argent, habiter dans de véritables palaces, rouler dans de grosses bagnoles et manger jusqu'à ne plus en pouvoir en marchant sur les autres, en violant les droits d'autrui, en volant, en spoliant, en se comportant telles des bêtes féroces ou de véritables vampires qui rodent la nuit pour sucer le sang des pauvres gens. Est-ce là vivre et exister pour semer trouble, chagrin et désolation, accéder à des postes par le trafic et la corruption, prétendre représenter une société pour défendre les droits des citoyens alors qu'on œuvre pour appauvrir ces mêmes citoyens et s'enrichir sur leurs dos. Pour d'autres personnes, exister c'est vivre dans la tourmente et la peur, marcher le long des murs de crainte de se faire voir et parler tout bas ou en chuchotant, baisser les yeux et ne pas regarder les autres en face, ramper sur le sol tels des reptiles. Être c'est exister, frapper dans le roc pour faire jaillir les océans, semer le bien et l'amour à la place des herses et des orties, dire son mot haut et fort, prôner la justice et l'égalité, honorer la femme, protéger l'enfant, aider les démunis, assister le malade, combattre le mal et le mensonge ou ne pas être du tout, car c'est là toute la question.
 

Mansour Betedj
Lundi 5 Décembre 2016 - 20:05
Lu 690 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma