REFLEXION

PLUS D’UN MILLIARD DE CTS SUBTILISES A LA CNEP : 04 agents arrêtés à Oran

Suite à une plainte interne émanant de la caisse d'épargne d’Oran, les éléments relevant de la sûreté de wilaya ont procédé récemment, à l'arrestation de 04 agents de la caisse CNEP / Banque de la ville d'Oran, alors que le cinquième élément qui n’est autre qu’une fille, demeure toujours en fuite et est activement recherchée. Ces derniers ont retiré frauduleusement plus de 1,5 milliard de centimes des compte-épargne des clients de la CNEP Banque.



Ce pot de roses a été découvert après que les titulaires  de comptes -épargne se sont rendus compte que leurs comptes n’étaient pas conformes à leur propre comptabilité, ce qui a mis la puce à l’oreille à une vingtaine d’épargnants victimes des malversations des employés de l’agence CNEP. Informé, le responsable de la caisse d'épargne  déposa plainte  et l’enquête a permis d’identifier 05 employés de la Caisse en question qui ont détourné la somme de 1,5 milliard de centimes des comptes d’une vingtaine de clients. Selon les victimes, parmi  lesquels des commerçants et des chefs d’entreprise, à chaque versement, c’était une employée de l’agence qui s’occupait de l’opération de versement. Selon nos sources, l’employée en question est  actuellement en fuite et serait activement recherchée.  Cette présumée mise en cause, faisait mine de retranscrire les sommes versées sur le carnet des épargnants puis se partageait la somme avec 04 autres employés complices. Cette dernière en compagnie des 04 agents, est suspectée d’avoir subtilisé la  somme de 1,5 milliard de centimes des comptes de 20 clients, et  a profité de sa position pour accéder aux comptes d’épargne de 20 victimes. Le procédé utilisé est digne d’un film hollywoodien. La fille manipulait ces comptes en faisant des retraits très  importants. Des documents sont même rédigés de sorte à faire croire à des retraits qui  étaient légaux. Même les signatures de ces clients étaient imitées, et tout cela, sans qu’ils ne soient au courant de ce qui se tramait. La suspecte principale est activement recherchée et les 04 mis en cause ont  été présentés devant le magistrat instructeur près  le tribunal de la cité Djamel d'Oran, trois d'entre eux ont été  mis en détention  préventive en attendant leur  procès, et le quatrième a été mis sous contrôle judiciaire.

Medjadji Habib
Mercredi 24 Avril 2019 - 19:07
Lu 570 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 20-09-2020.pdf
3.68 Mo - 19/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+