REFLEXION

PERMANENCES PENDANT L’AID EL FITR : Des amendes de 10 à 30 millions de cts contre les contrevenants



A l’approche de l’Aid El Fitr, probablement  le vendredi et  le  samedi prochains, la question de l’ouverture des commerces de proximité se pose avec acuité, à nouveau. Les permanences seront-elles assurées ? Selon M. Dehar Layachi de la Direction de Commerce de la  wilaya, la chose est entendue, précisant que pas moins de 4944 commerçants ont signé un engament écrit pour assurer la permanence. Il s’agit en particulier de commerce d’alimentation générale, fruits et légumes Boulangerie et station de carburants, selon Dehar qui ajoute que pas moins de 182 agents de la Direction du Commerce d’Alger, sont chargés de vérifier sur le terrain si les permanences sont bien assurées. Les contrevenants encourent des pénalités entre 100.000 et 300.000 dinars sont prévues et des poursuites judiciaires en cas de non-paiement. Ces mesures ne ciblent pas uniquement la ville d’Ager, elles touchent l’ensemble des wilayas du pays et tous  les commerçants soumis à la permanence, risquent en cas de non respect de cette consigne, de payer de lourdes amendes prévues par l’instruction.

Nadine
Dimanche 10 Juin 2018 - 18:09
Lu 253 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 15-11-2018.pdf
3.06 Mo - 14/11/2018





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+