REFLEXION

PARTI JIL JADID : Soufiane Djilali fustige ‘’des parties fachosphères’’



Intervenant, dimanche, au Forum du quotidien Le Courrier d’Algérie, le président de Jil Jadid Soufiane Djilali, est revenu sur sa rencontre, entrant dans le cadre du dialogue, avec le président de la République, la semaine écoulée et qui a nourri  polémique et controverse. D’emblée, il a asséné en assumer la démarche, soulignant que cela ne signifiait pas, à ses yeux, en assumer l’issue. Pointant, ensuite, le bras de fer crucial entre le hirak et le pouvoir, Soufiane Djilali, prône un smig à atteindre, soulignant, dans cette veine,  qu’«il y a bien lieu de faire des concessions» au moment où «une grande partie du hirak attend des solutions», dira-t-il. Une expectative où l’ex membre du mouvement ‘’Mouwatana’’ tente de faire la part des choses et tirer certaines ombres au clair. En effet, et fustigeant «des parties fachosphères» aux voix radicales ayant assis leur emprise sur le mouvement populaire, l’invité du Courrier d’Algérie pointe résolument un pan de la classe politique, coupable, selon lui de «se cacher derrière les pancartes du Hirak, au lieu d’agir et de prendre ses responsabilités», a-t-il tonné, non sans mettre en avant que «si c’est les manifestants qui imposent une démarche politique aux partis cela signifie que ces derniers n’ont plus une raison d’être». Dans ce même sens, estime-t-il, «si c’est la rue qui dirige le pays, là je crois que ce n’est pas très rentable pour le pays», a-t-il prévenu. 

Ismain
Lundi 20 Janvier 2020 - 16:05
Lu 438 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-02-2020.pdf
3.9 Mo - 19/02/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+