REFLEXION

PARTI FLN : Ould Abbes favorable à l'élargissement du Gouvernement

Le secrétaire général du Front de libération nationale (FLN), Djamel Ould Abbès, a affirmé à Alger que son parti accueillait favorablement l'élargissement du Gouvernement à d'autres partis politiques pour "la réussite de la mise en œuvre" du programme du président de la République.



Lors d'une conférence de presse organisée au terme de l'audience qu'il a accordée aux ambassadeurs de Corée du Nord et de Russie, M. Ould Abbès a indiqué que son parti "accueille favorablement l'élargissement du Gouvernement à d'autres partis politiques pour assurer le succès de la mise en œuvre du programme du président de la République". Il a expliqué dans ce sens qu'"il a été reçu par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, il y a deux jours", à l'instar d'autres partis, et ce dans le cadre des consultations relatives à la formation du prochain Gouvernement. Le SG du FLN a précisé avoir évoqué avec M. Sellal "la conjoncture qui prévaut dans le pays", ajoutant avoir "accueilli favorablement élargissement du Gouvernement à d'autres formations politiques, à condition de s'engager en faveur de l'application du programme du président de la République". Il a également indiqué que son parti avait "de bonnes relations" avec le Rassemblement national démocratique (RND), deux partis qui "œuvrent à l'application du programme du président de la République", ajoutant dans le même sillage que ses relations avec le SG du RND, Ahmed Ouyahia,  "sont bonnes et datent de 33 ans. Nous avons travaillé ensemble dans des conditions difficiles, en faveur de l'Etat et contre le terrorisme", a-t-il ajouté affirmant que "l'alliance de son parti avec le RND est toujours de mise". M. Ould Abbas a en outre exprimé son souhait de voir le Mouvement de la Société pour la Paix participer au prochain Gouvernement "car il a des idées et des potentialités". Après avoir expliqué que l'Algérie "traverse une étape particulière face aux défis sécuritaires, économiques et sociaux", M. Ould Abbès a précisé que la désignation du Premier ministre et des ministres relevait des prérogatives du président de la République. Après avoir rappelé que les élus de son parti avaient remporté 164 sièges lors des élections du 4 mai, dont 52 femmes, le SG du FLN a précisé qu'"une réunion sera tenue avec le groupe parlementaire après l'annonce des résultats définitifs par le Conseil constitutionnel".

L. Ammar
Mercredi 17 Mai 2017 - 19:45
Lu 248 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 26-03-2019.pdf
3.54 Mo - 25/03/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+