REFLEXION

PARC D’ATTRACTION ET ZOO ‘’MOSTALAND’’ : Plus de 100.000 visiteurs aux vacances d’hiver



 Il a été enregistré durant les vacances d’hiver au parc d’attractions et de loisirs ‘’Mostaland’’, dans la wilaya de Mostaganem quelque 100.000 visiteurs, a-t-on appris. En effet, c’est durant la période qui s’étale (du 22 décembre au 3 janvier), confirmant que le pic d’entrées a été enregistré entre le 31 décembre 2018 et le 1er janvier 2019 à l'occasion des célébrations de la fête du nouvel an, où le nombre de visiteurs a atteint 33.000 visiteurs selon la même source. Rappelons que le wali de Mostaganem « M. Mohamed Abdelnour Rabhi » s'est rendu récemment à Mostaland afin d’inspecter les projets d'investissement en cours de réalisation notamment les deux hôtels de 800 lits et le premier restaurant en Algérie, de type « Drif », du coup, il a été proposé l’exploitation des 32 hectares restantes pour réaliser trois nouveaux projets écologiques. Les projets en question comprennent également la réalisation d'un lac artificiel pour les oiseaux migrateurs, d’une zone de forêt ouverte sur une superficie de 06 hectares clôturés pour le pâturage des animaux herbivores en plein air; il été recommandé également la réservation de lieux de détente pour les familles. Sachant qu’un nouveau plan de sécurité du parc, doté d’une douzaine de caméras de surveillance a été mis en service par le wali. Cet espace de divertissement dispose d’un site de 20 jeux pour adultes et enfants, d’un jardin aquatique «Kharrouba Aqua-parc», un zoo, une forêt de repos et de ballade, des restaurants, des locaux commerciaux, d’hôtel cinq étoiles, d’un centre de sports aux normes internationales, d’un espace de spectacles artistiques et un parking d’une capacité d’accueil de 5.000 véhicules. Le parc zoologique ‘’Mostaland’’ abrite une centaine d’animaux de 36 espèces dont des races rares comme les tigres royaux de Bengale, les loups polaires blancs, les lamas, les Babouins du Gabon, le crocodile du Nil, le lion d’Afrique et autres espèces algériennes en voie de disparition notamment le fennec, l’hyène et le singe Macaque ou Magot, ajoute-t-on.                 

G.Yacine
Mardi 8 Janvier 2019 - 18:29
Lu 243 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 20-01-2019.pdf
3.19 Mo - 19/01/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+