REFLEXION

PAR MANQUE DE PLUIE A BECHAR : La plaine de Zouzfana laissée en jachère pour cette année



Des prières pour la pluie ont été organisées dans toutes les mosquées de Béchar ce samedi 11 septembre à partir de 10 heures à l’instar de toutes les mosquées du pays et ce conformément à l’instruction du ministère des affaires religieuses et des wakfs.   Il faudrait dire que les fellahs de la plaine de Zouzfana n’ont pas labouré leurs terres cette année du fait de l’absence des pluies dans cette plaine située sur le territoire de la daïra de Béchar qui donnait un rendement de 45 quintaux par hectare ces dernières années. D'autre part, les crues de l’an dernier de l’oued Zouzfana arrosant la plaine avoisinante ont provoqué l’érosion des terres arables et créé des crevasses dans le lit de l’oued ce qui est un dommage non négligeable quand on prend en considération le rétrécissement des terres productrices de blé et d’orge dans cette contrée. Certains fellahs déplorent l’absence du matériel de labour et de moisson. Durant le moissonnage, les fellahs ont recours à la location d’une moissonneuse batteuse en provenance d’Aïn Témouchent.  

Ahmed Messaoud
Dimanche 12 Janvier 2020 - 15:39
Lu 242 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma