REFLEXION

PAR LE BIAIS DE CARTES BANCAIRES : Percée remarquable du paiement électronique



 Alors que le cash continue à s’imposer comme système de paiement dans la grande majorité des transactions commerciales, celui effectué par le biais de l’internet ou bien à l'aide de cartes électroniques serait, d’après M. Madjid Messaoudène, en train de gagner progressivement du terrain. Accueilli, mardi, à l’émission L’Invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio Algérienne, l’administrateur du groupement d’intérêt économique et de monétique de l’ABEF en veut pour preuve les plus de 100.000 paiements effectués, en 2017, par la voie de l’internet. A ce chiffre, l’intervenant ajoute les quelque 90.000 achats dits « de proximité » soldés, durant la même période, à l’aide de cartes de paiement auprès des commerces possédant des terminaux électroniques (TPE). Il se déclare convaincu qu’après la loi de Finances 2018 et celle relative au commerce, ce système connaitra un net déploiement.  Il précise qu’une des dispositions de la nouvelle loi de Finances fait obligation aux commerçants de mettre à la disposition de leur clientèle des moyens de paiement électroniques. Concernant la sécurisation de ce système de paiement, M. Messaoudène assure que les risques de piratage des données des titulaires de cartes sont « quasiment impossibles » compte tenu du fait, indique-t-il, que celui-ci bénéficie des standards internationaux en matière de sécurité.    

Salim
Mardi 12 Décembre 2017 - 18:42
Lu 264 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma