REFLEXION

Ouyahia -Ould Abbes, les ‘’frères ennemis’’ du 5e mandat



Alors que les deux ‘’frères ennemis’’ Ouyahia et Ould Abbes s’affichent publiquement unis pour un cinquième mandat du Président Bouteflika, après avoir signé un pacte, le 30 juillet dernier, pour devenir amis ‘’saisonniers ‘’ et mener la barque de la Présidentielle, les revoilà à nouveau engagés dans une guerre médiatique !      
 Les deux hommes qui sont apparus tout sourire devant les caméras, le temps d’une courte rencontre pour officialiser le soutien de leurs deux partis à leur candidat préféré vont encore une fois sombrer dans l’ironie après les derniers propos du fameux condamné à mort de la guerre d’Algérie Ould Abbes.
 Le N°1 du FLN, après avoir sévèrement critiqué, Ouyahia, en l’accusant de vouloir prendre la place du président Bouteflika, il lui mit une autre pierre dans la chaussure.
Ould Abbes, s'est de nouveau exprimé ce mercredi sur la question des présidentielles de 2019, mais d’une autre façon comme pour dire à son concurrent politique, le patron du RND, Ahmed Ouyahia, ‘’il ne faut pas trop rêver ! Le fauteuil d’El-Mouradia ne sera jamais pour toi tant que le FLN existe !? ’’
Interrogé sur la question de soutenir la candidature de Ouyahia au cas où le Président Bouteflika ne se représentera pas, Ould Abbes, a botté en touche en se limitant sur un ton  satanique : ‘’nous sommes en haut et vous venez nous parler du bas » ! En affirmant que tout ce que décidera le Président Bouteflika sera appliqué à la lettre ! Donc, il est clair que le FLN ne cautionnera que le candidat désigné par le Président Bouteflika au cas où ce dernier refuse à se succéder à lui même.     
Pour l’ami d’Angela Merkel, le FLN parle d’une seule voix avec le RND, pour soutenir la candidature de l’actuel Président mais au-delà de cette candidature, le Rnd restera toujours l’adversaire politique du FLN.
Ainsi Ould Abbes qui va vivre 100 ans pour assurer le règne du parti FLN, en jetant des pierres dans le jardin de son voisin le RND, affirme qu’aucun candidat ne passera devant le président Abdelaziz Bouteflika !
Poursuivant son tour de table pour le 5e mandat, Ould Abbes revient avec 30 partis politiques dans sa poche. Trente formations politiques qui appuient l’initiative du FLN appelant le président Bouteflika à se présenter pour un nouveau mandat en 2019, mais cette fois sans Louiza Hanoune la patronne du parti des travailleurs et sans le boss du MPA. Pour le patron du FLN, Hanoune est une grosse gueule et spécialiste dans l’explosion de tout débat d’intérêt public et en ce qui concerne Amara Benyounes, c’est un ignorant et un aghyoul (âne) ».    

 

Belkacem
Mercredi 15 Août 2018 - 20:00
Lu 1088 fois
Edito
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 11-12-2019.pdf
4.94 Mo - 10/12/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+