REFLEXION

Ouyahia : Il y a beaucoup de bricolage dans la Distribution de logements.

Intervenant hier soir au forum de l’Entv, le Premier ministre a fait un terrible constat : si la demande de logement est toujours aussi forte, et ce malgré la réalisation de 825 000 unités, c’est parce qu’il y a du bricolage dans leur distribution.



Le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia a affirmé qu'«il y a beaucoup de bricolage dans la distribution des logements» en Algérie.
Intervenant au Forum de l'Entreprise nationale de télévision (Entv), M. Ouyahia a estimé que malgré la réalisation de 825 000 logements au 31 décembre 2008, la demande «est toujours aussi importante» c'est à cause du «bricolage» dans la distribution. «L'Algérie n'a pas construit autant de logements même quand le baril était à 44 dollars, ce qui représentait plus de 150 dollars de maintenant», a-t-il relevé, ajoutant qu'«avant le 31 mars le pays construira 950 000 logements». M. Ouyahia a également incriminé «une politique dite sociale qui se fait sur le dos de la société». Il a, à cette occasion, rappelé «des mesures annoncées par le chef de l'Etat même, qui permettront de faire évoluer cette situation». Par ailleurs, M. Ouyahia a démenti le chiffre d'un million de logements vides, avancé par certaines sources. «Je démens le plus officiellement du monde le chiffre de 1 million de logements vides, c'est une fabulation», a-t-il dit. Au sujet du taux de chômage donné par l'Office national des statistiques (ONS), qui est de 11,3%, il a estimé qu’il y a tendance à croire les chiffres donnés par les organismes étrangers et démentir les statistiques nationales. Le SG du RND a indiqué que les calculs s’effectuent selon les critères du Bureau international du travail (BIT), qui ne considère pas chômeur, la personne qui travaille 3 mois dans l’année. Il a affirmé que la baisse du chômage est une réalité. Questionné sur l'effacement de la dette des agriculteurs annoncé par le président de la République, Ouyahia a estimé que ce n'est que justice, et qu’un travail a été fait pour prendre cette décision. «L'agriculture est le deuxième secteur de production de biens dans notre pays». Ce secteur a bénéficié d’un budget insuffisant et faible par rapport à celui alloué au secteur industriel.
Interrogé sur l’élection présidentielle prochaine, M. Ouyahia, a affirmé qu’elle sera transparente. Pour cela des facilités et des mesures seront prises. «Les boycotteurs veulent perturber l’élection», a-t-il estimé. C’est la politique de «je ne joue pas et j’interdis aux autres de jouer», a-t-il ajouté.

Réflexion
Lundi 2 Mars 2009 - 23:26
Lu 440 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 07-06-2020.pdf
5.47 Mo - 06/06/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+