REFLEXION

Officiers condamnés à mort : la fake news d’Ennahar



La fausse information a été publiée par plusieurs médias et sites internet en Algérie, avant d’être reprise et relayée par de nombreux médias internationaux : trois officiers supérieurs de l’ex-DRS auraient été condamnés à mort par le tribunal militaire de Blida pour intelligence avec un pays étranger. « Trois ex-hauts gradés des services de renseignement algériens condamnés à mort, selon une source militaire », écrivait par exemple l’agence officielle russe Sputnik. Les trois officiers sont identifiés par leurs initiales mais le pays étranger mis en cause dans cette supposée affaire d’espionnage n’a pas été cité. En réalité, il n’en est rien. Ce mercredi, une source sécuritaire digne de foi a démenti l’information. « L’information est infondée », affirme-t-elle, rappelant que le site du ministère de la Défense nationale est le seul habilité à communiquer sur les affaires concernant l’armée. Plus grave encore, selon TSA, un des hauts gradés cités dans la fausse information est toujours en poste actuellement.

Réflexion
Mercredi 12 Juin 2019 - 19:53
Lu 975 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 26-06-2019.pdf
3.61 Mo - 25/06/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+