REFLEXION

Obama sous enquête



Obama sous enquête
Moul Firma, assis dans un coin d’un salon de coiffure à Mazagran, attend son tour pour tailler ses moustaches qui lui cachent quelque peu le visage, remarqua que la moustache a pratiquement disparu du paysage de la nouvelle génération et même, la vieille école commence à s’en débarrasser. Cette moustache qui était autrefois le symbole de ‘’Rajela’’, hélas, a disparu avec l’air du socialisme de Houari Boumediene pour disparaitre des visages imberbes, ou remplacée par des barbiches sculptées ! Murmura Moul Firma. Assis sur le fauteuil au piétement métallique, comme chez le dentiste, Moul Firma, en face d’une glace clouée sur le mur en face, suit les mouvements des autres clients qui attendent leur tour. Le coiffeur à l’ancienne en blouse blanche qui tient dans sa main une vieille tondeuse, commença tout de suite, à tailler la moustache de Moul Firma en utilisant de temps à autre le peigne et les ciseaux, laissant échapper de ses lèvres souriantes quelques mots pour détendre l’atmosphère. Le coiffeur voulant électrifier un peu le débat pour impliquer les autres clients,  se tourne vers son ami qui était assis sur la banquette en train de lire l’une des revues à moitié déchirées et éparpillées sur une table ancienne : Tu sais ! Adeka … j’ai entendu dire que ‘’Obama’’, est sous enquête! De quel Obama, tu parles ? Réplique l’autre. Notre maire, le maire de Mazagran, la plupart l’appellent ainsi… Ah oui ! Et qu’est-ce qu’il a fait le pauvre ? Le coiffeur s’arrête quelques moments, laissant Moul Firma collé au fauteuil et dit : et bien, j’ai entendu dire, que la justice a ouvert une enquête au sujet de la gestion de la commune, et que lui et plusieurs de ses lieutenants ainsi qu’un fournisseur sont accusés de dilapidation de fonds publics et surfacturation. Je crois, ajoute le coiffeur, que le maire avait acheté un gros lot de matériel informatique sans aucun bon de commande ni convention, le fournisseur , un certain commerçant de Sirat avait livré des équipements informatiques à la commune pendant deux ans(2017-2018) et le matériel livré a été réceptionné au magasin sans document justifiant la transaction, mais quand le maire a tenté de régulariser le marché pour payer le fournisseur, la bombe a éclaté, selon les dires, il s’avère que les enquêteurs ont découvert une surfacturation du matériel informatique ! Explique le coiffeur. Moul Firma, impatient de connaitre la suite des histoires du coiffeur, réagit à la discussion : ‘’Il n’y a pas que votre Obama, je crois que la majorité des maires sont sous la loupe de la justice ! Martèle, Moul Firma avant d’ajouter : ‘’Pas plus tard qu’hier, un ami m’a informé que la justice a ouvert une enquête sur la commune de Khadra où l’ancien maire serait accusé de détournement d’un terrain, rappelant également, que les anciens maires de Benabdelmalek Ramdane, Hadjadj et Sidi Lakhdar ont été mis sous contrôle judicaire. Le coiffeur impressionné par Moul Firma, lui dira : Voilà le résultat des choix du Rnd et du Fln, des maires illettrés et d’autres sans aucune expérience dans la gestion !  Moul Firma, avant de quitter promit au coiffeur de lui raconter l’histoire du fameux terrain situé à proximité de l’O.A.I.C, et comment il a été fractionné en plusieurs lots distribués à des personnes influentes, ainsi que le lot de terrain vendu par l’agence foncière à l’OPGI de Relizane pour réaliser des logements affectés aux Relizanais !

Réflexion
Samedi 5 Octobre 2019 - 19:25
Lu 1145 fois
Moul Firma
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 17-10-2019.pdf
3.62 Mo - 16/10/2019





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+