REFLEXION

OULED MAALAH : Des écoles primaires sans cantine



Les élèves de l'école primaire des douars (Refayfia, Ouled Brahim, Sidi Massoud à la commune d’Ouled Maalah, sont toujours contraints de suivre leurs cours l'estomac vide.
La raison de cette souffrance qui frappe ces petits écoliers est simple, leurs établissements sont dépourvus de cantines scolaires. Pourtant, selon les informations recueillies auprès des citoyens de ces bourgs, ces écoles ont bénéficié d'un projet de cantine, il y a de cela des années. Réalisé à moitié, «  les autorités locales, n'ont pas daigné se pencher sur son devenir ! », gronde un parent d'élève, en dénonçant les conditions dans lesquelles des enfants de bas âge suivent leurs études tout au long de l'année. En effet, les élèves qui fréquentent ces écoles parcourent quotidiennement une distance de deux à trois kilomètres pour y parvenir. « Ils viennent des villages …, souvent les élèves apportent dans leurs cartables de quoi manger à midi et certains restent à jeûne jusqu’au retour à la maison », affirme notre interlocuteur.                       

 

Flih.S
Mardi 26 Septembre 2017 - 18:56
Lu 291 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | Moul Firma






Edition du 17-01-2019.pdf
3.37 Mo - 16/01/2019





Actualites et journaux Afrique





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+