REFLEXION

ORAN : Une alimentation en eau potable de 18 heures par jour



De sources proches de la  Société de l’eau et de l’assainissement d’Oran (SEOR) l'on nous informe d'un nouveau programme d’alimentation en eau portable adopté à raison de 18 heures par jour suite au manque enregistré au niveau de la station de production de l’eau de mer d’El Mactaâ ces derniers temps. La société SEOR vient d’adopter ce programme d’alimentation quotidien particulier avec une plage horaire de 18 heures par jour, allant de 5h du matin à 11h du soir à travers tout le territoire de la wilaya et qui sera applicable de manière progressive à partir de cette semaine. Selon la même source, ce nouveau programme intervient suite à une baisse enregistré ces derniers temps au niveau de la station de dessalement d’eau de mer d’El Mactaâ, en plus de la demande en eau potable en constante augmentation durant cette période difficile liée à la propagation du coronavirus, coïncidant avec l’approche de la saison estivale. Le nouveau programme de distribution permet de gérer la situation en matière d’approvisionnement en eau potable et de garantir une distribution régulière et équitable à travers l’ensemble des régions concernées par ce manque, a-t-on souligné. Le communiqué indique que ce programme sera effectif jusqu’à ce que le niveau de production de l’eau de la station de dessalement d’eau de mer d’El Mactaâ soit atteint et qui est prévue dans les échéances prochaines, de même que la réalisation d’un projet de séparation de la conduite Mostaganem-Arzew-Oran, qui est couplée à la station d’El Mactaâ, qui vise à assurer de manière simultanée le pompage d’une importante quantité d’eau via les systèmes des eaux de surface et de dessalement. Le programme sera suivi de manière systématique et en temps réel via les moyens technologiques, à l’instar du système de surveillance et de maîtrise à distance, a encore souligné la même source qui a fait savoir que la priorité en matière d’exploitation de l’eau sera accordée à l’eau dessalée. Les eaux de surface du barrage du Cheliff et de Kerada demeurent comme réserve et stock pour garantir l’opération d’approvisionnement et la continuité du service public et la distribution de l’eau, en cas d’arrêt partiel ou total éventuel de la station d’El Mactaâ.                                            

Medjadji H.
Dimanche 31 Mai 2020 - 17:41
Lu 382 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 19-09-2020.pdf
3.52 Mo - 18/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+