REFLEXION

ORAN : Saisie de deux tonnes de viandes avariées

De source bien informée l'on nous indique que certains commerçants sans scrupule, continuent d’écouler des produits alimentaires avariés au détriment de la santé du consommateur. Certaines pratiques, pourtant interdites par la loi, semblent avoir la peau dure.



En conséquence, le nombre de cas d’intoxication ne cesse d’augmenter. En effet à Oran plus de deux tonnes de viandes avariées ont été saisies en trois jours. Des opérations ont été, certes, menées par les agents combinés de la DCP, en collaboration avec les services de la gendarmerie, mais cela s'est avéré insuffisant. Les contrevenants reviennent toujours à chaque fois. Viandes et charcuteries font souvent la une de l’actualité pour être à l’origine d’intoxications diverses. Outre, les risques de transmission à l’homme d’une infection présente chez l’animal, les problèmes de contamination lors du transport ou de la conservation existent. Les viandes blanches et rouges sont classées en deuxième position en ce qui concerne les causes des intoxications alimentaires. Aucune mesure d’hygiène n’est respectée par certains pseudo-commerçants et bouchers. Un phénomène qui constitue une réelle menace pour la santé publique. En effet prés de 1 ,2 tonne de viandes blanches a été saisie en fin de semaine (mercredi) par les éléments de la gendarmeriesnationale Bousfer et Oued Tlelat. Lors d’une patrouille, sur la route nationale N04 à l’entrée de la commune de Oued Tlelat les gendarmes ont interpellé un individu, qui transportait à bord d’un camion prés de 270 kilos de viandes blanches, impropres à la consommation. D’autre part sur le chemin de wilaya N84 entre Bousfer et les Andalouses, les gendarmes, ont saisi à bord d’une voiture de marque "Hyundai ‘’ des viandes impropres à la consommation. En effet, les gendarmes ont repéré ce véhicule garé sur la chaussée suite à une crevaison de son pneu, d’où des  odeurs nauséabondes se dégageaient. Les services vétérinaires ont attesté que la viande était impropre à la consommation. Dans le même cadre, huit quintaux de viandes blanche et rouge ont été saisis vendredi lors de deux opérations distinctes. Les services de l’ordre, en collaboration avec la commission communale d’hygiène et l’inspecteur vétérinaire principal de la daïra de Bethioua, ont saisi dans une boucherie lors d’une première opération, quelque 535 kilos de viandes rouges, blanches et hachées ainsi que des abats impropres à la consommation. Lors d’une seconde opération, les mêmes services de police ont intercepté un camion frigorifique, venu d’une wilaya voisine en direction d’Arzew, transportant 320 kilos de viande de poulet impropre à la consommation. Certains commerçants sans scrupule, continuent d’écouler des produits alimentaires avariés au détriment de la santé du consommateur.

Medjadji H.
Mardi 10 Mars 2020 - 16:21
Lu 222 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 21-09-2020.pdf
1.94 Mo - 20/09/2020





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+